Changer d'île

Les Bahamas en proie à une crise humanitaire

Par Olivia Losbar / RCI.FM / 10/09/2019 - 12:54

« Ahurissant » c’est le terme choisi par les autorités pour décrire le bilan laissé par l’ouragan Dorian aux Bahamas. Pour l’instant, on dénombre 44 morts mais les disparus se comptent par milliers. Le premier ministre Hubert Minnis, expliquait lors d’une intervention publique, que ce bilan risquait d’augmenter considérablement.

« Ahurissant » c’est le terme choisi par les autorités pour décrire le bilan laissé par l’ouragan Dorian aux Bahamas. Pour l’instant, on dénombre 44 morts mais les disparus se comptent par milliers. Le premier ministre Hubert Minnis, expliquait lors d’une intervention publique, que ce bilan risquait d’augmenter considérablement. Pour l’heure, les secours continuent leurs opérations pour venir en aide aux rescapés. Beaucoup d’habitants des îles Abacos, territoires frappés pendant deux jours par les vents de 300 km/h de Dorian, sont rapatriés vers Nassau et vers les Etats Unis.

Tous les rescapés témoignent des mêmes scènes d’horreur, de ce chaos laissé par l’ouragan et de cette odeur pestilentielle de chair en décomposition qui s’échappe désormais des décombres. Les autorités bahaméennes et l’organisation panaméricaine de la santé assurent que pour l’instant aucune épidémie ne touche le pays ; Mais la situation laisse craindre le pire pour les semaines à venir.

Par ailleurs, Nassau n’a pas les moyens d’accueillir tous les réfugiés évacués des îles Abacos. Certains sont donc envoyés aux Etats Unis. Samedi, un bateau de croisière transportant 1 400 réfugiés a ainsi pu accoster en Floride. De nombreuses polémiques ont pris naissance au sein de cette crise humanitaire. Ainsi, une importante communauté haïtienne vivait sur les îles Abacos. Ils reprochent au gouvernement bahaméen de ne pas être aussi bien traités que les réfugiés locaux. Les autorités déjà confrontées à une crise humanitaire sans précédent ont tenté de désamorcer la polémique.

Dorian fait des dégâts au Canada

Après avoir longé les cotes américaines et causé des inondations importantes dans le sud, Dorian a travers l’Est du Canada et là aussi, le phénomène a causé des dégâts. Les vents allant jusqu’à 140 km/h ont déraciné des arbres, fait chuter des poteaux électriques. La chute d’une grue a détruit un immeuble en construction à Halifax sans toutefois faire faire de blessés. Près de 500 000 foyers ont été privés d’électricité dans les régions touchées par la tempête mais les autorités canadiennes désormais mieux préparées à l’arrivée de ce type de phénomène avait anticipé et ont su rétablir la situation rapidement.

Tags

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.