Changer d'île

21 personnes jugées pour un vaste trafic de drogue

Par Charlène JAMET et Peggy SAINT-VILLE / RCI.FM / 30/01/2019 - 06:49

Le procès des 21 individus impliqués dans l'affaire Wildting a débuté ce lundi (28 janvier). Ils comparaissent devant la JIRS (Juridiction Inter-régionale Spécialisée) pour trafic international de stupéfiants. Le démantèlement du réseau avait permis de saisir plus de 2 tonnes de cannabis.

Les faits remontent à janvier 2016. Un vaste trafic de cannabis, impliquant une vingtaine d'individus, était démantelé entre Saint-Vincent et la Guadeloupe. Au total 62 ballots d'herbes de cannabis (soit 2,2 tonnes) étaient saisis à bord du Wildting, dans les eaux internationales à 25km environs des côtes de Basse-Terre.

Près d'un an d'investigation
A l'issue de 10 mois de surveillance, les enquêteurs découvrent qu'il s'agit d'un vaste réseau organisé qui prend sa source à Saint-Vincent où l'herbe est cultivée afin d'être acheminée en terre guadeloupéenne en « go fast ». 4 véhicules avec à bord 9 hommes et 2 femmes sont interceptés le 11 octobre 2016 roulant à vive allure en direction de Deshaies. Ils transportaient 438 kg de cannabis. L'enquête mène également à la découverte de plusieurs téléphones portables, GPS, des armes blanches, 3 000 euros et des vêtements tachés de sang. 

Une semaine de procès
Les 21 protagonistes impliqués sont originaires de Saint-Vincent, la Dominique et trois autres de la Guadeloupe.15 accusés comparaissent libres sous contrôle judiciaire alors que 6 autres avaient été placés en détention provisoire. Ils sont jugés depuis ce lundi 28 janvier devant la JIRS (Juridiction Inter-Régionale Spécialisée) siégeant au Palais de Justice de Fort-de-France. Leur procès se déroule jusqu'à ce vendredi 1er février.

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.