Changer d'île

Reaulf Fleming écope de 8 mois dont 4 avec sursis

Par Redaction / RCI.FM / 17/10/2018 - 16:30

Comme indiqué par le quotidien local de Saint-Martin, le Pélican, l’un des jeunes hommes qui avait posé avec le Président lors de sa visite à Saint-Martin, a été interpellé dimanche pour possession de stupéfiants. Le prévenu était présenté ce mercredi en comparution immédiate à Marigot. Il écope de 8 mois de prison dont 4 avec sursis.

A la suite de sa comparution immédiate, le jeune Reaulf "Raul" Fleming, déjà condamné à 5 ans pour braquage auparavant, a à nouveau été poursuivi mais pour détention de stupéfiants et rébellion. Il a été relaxé pour les faits de violences qui lui étaient reprochés. Le prévenu est reparti libre mais a rendez-vous le 30 octobre prochain avec un juge pour l’aménagement de sa peine.

25 pochons de cannabis

Interpellé dimanche dernier, le jeune homme était entendu pour transport et détention de stupéfiants, 25 pochons de cannabis au total. Des faits de violences volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique lui étaient également reprochés en garde à vue. C’est une affaire qui fera certainement encore du bruit notamment sur le plan politique national. Le jeune Raul, était au centre d’une polémique avec la parution de sa photo avec le président.

Un cliché polémique

Lors de sa visite officielle dans l’île de Saint-Martin, le 1er octobre, Emmanuel Macron avait pris la pose avec deux jeunes dont le prévenu. Ce cliché, qui avait fait bondir l’opposition, avait été jugé « impardonnable » par Marine Le Pen. « Je suis braqueur, je sors de prison », avait fanfaronné l’intéressé dans une vidéo diffusée sur le compte Instagram de l’Elysée. «Les braquages, c’est fini. Il faut reconstruire » lui avait fait promettre le chef de l’Etat.

 

 

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.