Vie chère : un poulet bio à 51 euros provoque l’indignation

Par / /

Un élu de Guyane s’est indigné, jeudi sur les réseaux sociaux du prix exorbitant d’un poulet fermier bio vendu à Saint-Martin 51.41€. De quoi relancer la problématique de la vie chère en Outre-mer.

Le tweet du député de Guyane Gabriel Serville (GDR), dénonçant, photo à l’appui, le prix exorbitant d’un poulet fermier bio importé par avion et vendu 51,41€ à Saint-Martin, a fait le buzz sur internet.

« Bonjour @ULesCommercants. N’avons-nous pas des filières d’élevage aux #Antilles #Guyane pour importer par avion des poulets facturés 51 € alors que 20 % des Antillais et 45 % des Guyanais vivent avec moins de 420 euros par mois », s’étonne le député dans son tweet, avec une photo du poulet de marque U, prise dans un magasin de l’île de Saint-Martin. Son message, publié jeudi, a depuis été retweeté près de 5 000 fois.  

Lutte contre la vie chère

« En mars, j’ai écrit à Edouard Philippe pour demander du concret pour lutter contre la vie chère alors que les grandes surfaces se gavent avec des marges jusqu’à 55 % sur les produits de consommation courante aux Antilles Guyane. Pas de réponse », a ajouté le député dans un autre tweet.

La réponse du commerçant

L’explication de ce prix est malheureusement simple : il n’y a pas de production locale, et des poulets bio, ce sont des poulets qui prennent l’avion a répondu un porte-parole de Système U vendredi à l’AFP. Ce poulet, en métropole, est vendu 10,75 euros le kg, mais lorsqu’on l’achemine par voie aérienne, le kg de marchandise coûte 12 euros à transporter, donc pour un poulet de 2 kg on arrive à un prix de 45 euros, auxquels s’ajoutent des taxes, des frais de commercialisation et la marge du commerçant. D’où un prix final de 51 €, a-t-il ajouté.

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.