Changer d'île

Le chef prend ses repas dans son restaurant, l’Urssaf lui réclame 14.000 euros

Par Rinsy Xieng AFP / RCI.FM / 19/10/2019 - 21:06

Lors d'un contrôle dans son établissement, un gérant de restaurants a eu une mauvaise surprise. L'agent lui a infligé un redressement fiscal pour des repas au montant de 14.000€ ! Pour estimer ce coût, l’inspecteur de l’Urssaf s’est fondé sur le ticket moyen dans l’établissement, supérieur à 100 euros.

Un chef cuisinier a appris à ses dépens la réglementation en matière de repas pris par lui même. Ce dernier exploite le Square et l’Orchidéa, deux restaurants situés à Saint-François. En avril 2018, il reçoit la visite d’un inspecteur de l’Urssaf. Le contrôle s’était bien passé, jusqu’au moment du départ de l’inspecteur lui a demandé où il mangeais personnellement. Il a répondu qu'il mangeait dans son restaurant vu qu'il y passe ses journées.

Une réglementation stricte 

Comme le rappelle le site L’Hôtellerie Restauration, "un gérant majoritaire dans une entreprise de restauration a l’obligation de déclarer les repas pris sur place". Le chef, visiblement, ignorait cette règle. Résultat, il a été redressé sur 3 années. La facture réclamée : 14 000 euros. Pour arriver à cette somme, l’inspecteur s’est fondé sur le coût d’un repas par client soit 107€. 
 
Il mange pourtant des pâtes et des choses simples
 
Le chef a expliqué qu'il conserve les produits nobles pour les clients et se restaure avec des pâtes ou des plats simples et peu coûteux, comme le reste de l'équipe dont le repas apparaît à environ 6 euros sur leur bulletin de paie. Mais rien à faire, l’inspecteur s’est basé sur la dépense moyenne d’un repas client. Pour payer sa facture, le contrôlé assure n’avoir bénéficié que d’un simple échelonnement.
 
 
 
 

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.


Météo

Webradios

Suivez-nous sur Facebook !