Changer d'île

Assises : accusé de viol, il avoue manger du chien

Par Olivia Losbar avec Pierre Emmanuel / RCI.FM / 13/09/2019 - 05:00

Le procès de Sandro Millien s'est ouvert ce jeudi devant la Cour d'Assises de Basse-Terre. L'homme de 42 ans, poursuivi pour le viol d'une jeune femme en avril 2017 a tenu des propos très troublants.

Le procès de la deuxième affaire de viol de cette session s’est ouvert ce jeudi devant la cour d’assises de Basse-Terre. Sandro Millien, 42 ans, sans profession, diplômé d'un DEUG de Science et structure de la matière, est poursuivi pour le viol d'une victime, absente aux débats mais représentée par son avocat pour s'être constituée partie civile. Les jurés de la cour d'assises sont face à un accusé troublant qui tient des propos pour le moins perturbants.

Il reconnait avoir déjà mangé des chiens

Ce jeudi après-midi, l'accusé a ainsi reconnu avoir déjà mangé des chiens. Lorsque le président de la cour d'assises lui a rappelé que c’était interdit , il a affirmé, que sans être porté sur la spiritualité, s'il devait faire un choix entre la loi française et la loi de Dieu, il choisirait cette dernière.

L'homme est prolixe. Il parle beaucoup, longtemps et a toujours une réponse aux questions posées par le Président. Un accusé rejeté par tous les membres de sa famille mais également par d'autres relations de voisinage ou des connaissances. Tous semblent avoir un avis défavorable sur cet individu mais pour Sandro Millien tous ces rejets traduisent uniquement de la jalousie.

Il se décrit comme un Dieu à qui les femmes doivent obéissance

Décrit comme intelligent, l'accusé qui a fait de longues études, apporte pourtant des réponses qui semblent dénuées de toute logique. Dépeint par ses proches comme menaçant, il lui serait reproché de toujours vouloir se mettre en avant. Il aurait des difficultés relationnelles avec les femmes. Un comportement qui se serait déclenché après sa séparation avec celle qui partageait sa vie. L'accusé se définit comme un Dieu auquel les femmes doivent obéissance et servitude. Manipulateur, dominateur, selon certains témoins, il n'aurait pas hésité à menacer de viol et de meurtre sa propre sœur et les filles de cette dernière.

Il y a eu un débat d'experts, en ouverture du procès au sujet de cet individu. Selon certains d'entre eux, Sandro Millien mériterait d'être soigné.

Le verdict est attendu ce vendredi.

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.