Changer d'île

Echauffourées entre jeunes et policiers : une fratrie abymienne condamnée

RCI.FM / 06/07/2019 - 09:53

Une fratrie de deux jeunes hommes et une sœur était présentée en comparution immédiate ce vendredi, poursuivie pour outrages, violences et rébellion sur dépositaires de l’autorité publique, commis aux Abymes mercredi. Alors qu’ils intervenaient sur un accident de la route, les policiers ont été pris à partie pour une histoire de deux-roues. Inconnue des services, la bande a écopé de peines allant de 3 à 6 mois de prison avec sursis.

Tout commence par un banal accident de la circulation impliquant un deux-roues devant une boulangerie. Une patrouille se rend sur place pour constater les dégâts. Pas de blessé grave à déplorer mais les agents cherchent des témoignages. Un jeune en moto-cross, se présente comme le cousin et donne des précisions. Le problème est que l’engin sur lequel il circule n’est pas du tout en règle et interdit sur la voie. L’un des fonctionnaires lui aurait ensuite dit de continuer sa route, mais sans démarrer, en poussant et qu’il ferait preuve d’indulgence.

Du calme à la tempête 

Mais un malentendu éclate, le conducteur s’énerve et aurait indiqué qu’il ferait comme bon lui semble. Son petit frère et sa grande sœur s’en mêlent, le ton monte. S’en suivent des injures, une bousculade et des coups. 3 policiers justifieront d’ITT allant de 2 à 4 jours a plaidé Maître Dafné Lédesma pour la partie civile. A la barre, les prévenus ont expliqué que ce sont les agents qui auraient été irrespectueux et brutaux. Que les choses n’auraient pas dégénéré s’ils n’avaient pas parlé à la base de mise en fourrière de la fameuse moto.

"L'uniforme doit être respecté" 

Un "manque de respect de l’autorité" a souligné le substitut du procureur Luc Dié, "quand un dépositaire de la force publique demande, on se doit d’obéir en tant que citoyen". "Oui mais ils commençaient à étrangler mon frère, ça m’a mise hors de moi" a indiqué la jeune femme. Hôtesse de caisse, jeune bachelier et conducteur d’engin agricole, les trois intéressés sans casier judiciaire, ont écopé de 3 à 6 mois de prison avec sursis en guise d’avertissement. Les dommages et intérêt seront débattus ultérieurement. 

 

 

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.