Changer d'île

Conflit Chambre des métiers : Gabriel Foy répond à ses détracteurs

Par Olivia Losbar et José Phanor / RCI.FM / 13/01/2020 - 10:23

Dans un courrier adressé aux artisans, le président de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat tient à rassurer les professionnels. Il dit travailler avec son équipe et n’avoir nullement le temps ni l’envie de polémiquer « inutilement avec des personnes en sous-activités ».

Alors que la semaine dernière, 14 membres de la chambre dont l’ancien président Simon Vainqueur ont interpellé le Préfet dans une motion, sur la situation de blocage dans laquelle se trouve la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, selon eux. Dans ce courrier, les signataires parlaient de carence de l’actuel président et demandaient au représentant de l’Etat d’exercer les prérogatives que lui attribue le code de l’artisanat, d’établir d’office le budget 2020, de procéder à l’ordonnancement et au mandatement d’office des dépenses obligatoires et prononcer par arrêté la dissolution du bureau de la Chambre.

Le président de la Chambre a donc décidé de répondre dans un courrier adressé aux artisans de Guadeloupe. Il rappelle que c’est un vote qui l’a conduit à la présidence de la CMAR Guadeloupe, une fonction qu’il assume depuis le 8 novembre dernier au sein d’un bureau qui n’a pas été recomposé. Dans ce communiqué, Gabriel Foy affirme que son équipe doit travailler avec 6 élus qui s’opposent systématiquement à toutes leurs propositions.

Pourtant, le président assure que son équipe prône une politique d’ouverture. Il rappelle que dès le 14 Novembre 2019, soit une semaine après son élection, ils ont tenu à associer la trésorière à la préparation budgétaire 2020. Une main tendue, qui selon lui, n’a pas été saisie, les élus ayant refusé de prendre part aux travaux dès la première réunion. Gabriel Foy explique encore que le 13 Décembre 2019, toujours dans un souçi d’apaisement, son équipe a souhaité organiser un séminaire avec les élus du bureau et les cadres. Ce séminaire avait pour objectif de partager une vision de l’avenir de l’Artisanat, de déterminer nos orientations pour 2020 et finaliser la préparation du BP 2020.

Le président de la CMAR explique que les élus dans l’opposition systématique ne se sont pas présentés au séminaire, « or ce sont ces mêmes personnes qui leur reprochent injustement, l’absence d’un budget ». Il dit travailler avec son équipe et n’avoir nullement le temps ni l’envie de polémiquer « inutilement avec des personnes en sous-activités ».

Gabriel Foy tient à rassurer les artisans. Il rappelle ainsi que la CMAR est un établissement public administratif de l’Etat, sous tutelle du Préfet qui se conforme au code de l’artisanat, au règlement intérieur et aux exigences formulées par l’Etat. En cas de manquement, le Préfet les aurait, selon lui, déjà mis en garde

 

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.


Météo

Webradios

Suivez-nous sur Facebook !