Changer d'île

Démission Jacques Bangou : quelles conséquences pour Pointe à Pitre ?

Par Olivia Losbar avec Eddy Planté / RCI.FM / 20/07/2019 - 16:43

A moins d'un an des élections municipales de Pointe-à-Pitre, le maire Jacques Bangou a sans doute voulu éviter la révocation en annonçant sa démission ce samedi, au préfet de région. Selon nos informations cette décision de révocation allait être annoncée lors du prochain conseil des ministres ce mercredi. Cette démission prendra effet lorsqu'elle sera acceptée par le préfet de région, qui a un mois pour répondre à Jacques Bangou.

Après l’annonce de la démission de Jacques Bangou ce samedi, beaucoup s’interrogent sur l’avenir immédiat de la municipalité. La législation prévoit des modalités en cas de démission volontaire d’un maire. La démission doit être adressée au préfet comme c’est le cas pour le maire de Pointe à Pitre, mais elle ne devient définitive qu’après acceptation par ce dernier ou dans un délai d’un mois après un nouvel envoi de la démission constatée par lettre recommandée comme le prévoit l’article L. 2122-15 du Code Général des Collectivités Territoriales, CGCT.

Bien qu’ayant présenté sa démission, Jacques Bangou va donc continuer sa mission à la tête de la municipalité. Le maire et les adjoints continuent en effet l’exercice de leurs fonctions jusqu’à l’installation de leurs successeurs. Mais cette démission va-t-elle être acceptée par le préfet.

La procédure de révocation engagée à l’encontre de Jacques Bangou est toujours en cours. A moins d'un an des élections municipales de Pointe-à-Pitre, le maire Jacques Bangou a sans doute voulu éviter la révocation en annonçant sa démission ce samedi, au préfet de région.

La révocation allait être annoncée lors du prochain conseil des ministres 

Selon nos informations cette décision de révocation allait être annoncée lors du prochain conseil des ministres ce mercredi.

La démission de Jacques Bangou ne sera définitive que lorsqu'elle sera acceptée par le préfet de région, qui a dans un premier temps un mois pour répondre à Jacques Bangou. En attendant on peut se demander si la procédure de révocation va continuer, et pourrait, dans ce cas, concerner l'ensemble des membres du conseil municipal.

Dans le communiqué de Jacques Bangou adressé à la population, le maire indique bien qu'il continuera sa nouvelle mission aux côtés de ses conseillers municipaux, ce qui laisse entendre qu’il restera conseiller municipal.

Reste à savoir si cette stratégie politique convaincra le représentant de l'état.

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.