Changer d'île

Maxette Pirbakas Grisoni veut défendre l'Outre-mer au Parlement Européen

Par Olivia Losbar avec Eddy Planté / RCI.FM / 16/07/2019 - 16:25

L’élue du Rassemblement National briguait la présidence de la commission agriculture mais devra se contenter d’un simple poste au sein de cette commission. Elle se réjouit d’avoir obtenu 16 voix soit 11 en plus des 5 de son groupe.

La députée européenne Maxette Pirbakas Grisoni a fait ses premiers pas dans les couloirs de l’union européenne ces dernières semaines.

L’élue du Rassemblement National briguait la présidence de la commission agriculture mais devra se contenter d’un simple poste au sein de cette commission. Elle se réjouit d’avoir obtenu 16 voix soit 11 en plus des 5 de son groupe.

Un soutien venu de députés européens originaires de plusieurs pays que Maxette Pirbakas Grisoni ne boude pas, bien au contraire.

Elle se réjouit de cette bonne entame et y voit l’espoir de combats menés pour défendre la cause des ultramarins aux plus hauts sommets.

Des combats pour lesquels, la députée européenne du RN pense pouvoir s’allier à Younous Omarjee, député réunionnais de la France Insoumise et premier ultramarin élu à la présidence d’une commission, celle du développement régional.

Pour pouvoir défendre les problématiques ultramarines, Maxette Pirbakas Grisoni, pas de dissensions politiques qui ne tiennent.

 

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.