Changer d'île

L'UGTG persiste et évoque une surmortalité au CHU

Par Nicolas Ledain / RCI.FM / 21/07/2019 - 09:04

Dans un communiqué daté de cette semaine, le syndicat relance la guerre des chiffres qui l'oppose à l'ARS. L'agence régionale de santé avait contesté les accusations de "mouroir" lancée sur RCI, l'UGTG persiste pourtant.

"L'ARS a perdu l'occasion de se taire", lance la section syndicale UTS en préambule de ce communiqué de presse. Alors que le conflit semble dans l'impasse avec la direction, des considérations statistiques ont également opposé les grévistes et les autorités sanitaires cette semaine.

Des représentants du personnel avait qualifié l'hôpital de "mouroir" en début de semaine sur RCI, ce à quoi l'Agence Régionale de Santé avait répondu que la mortalité restait à des niveaux similaires ces dernières années, même depuis l'incendie de novembre 2017.

Un risque plus élevé selon Gaby Clavier

Le représentant de l'UTS, Gaby Clavier a réagi à ces données et parle d'"escroquerie intellectuelle" de la part de l'ARS. "Il y a une perte de chance au CHU depuis l'incendie, il y a une surmortalité qui est élevé", lance le représentant du personnel.

Selon ce dernier, l'ARS devrait se pencher sur des statistiques plus fines par service, par tranche d'âge ou par période pour avoir une idée précise de la situation. "Ils ne peuvent pas avoir ce problème de vision, alors que le principal établissement de santé est en difficulté", poursuit Gaby Clavier.

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.