Changer d'île

La Guadeloupe franchit un nouveau cap dans la lutte contre les maladies infectieuses

Par Olivia LOSBAR / RCI.FM / 20/11/2019 - 09:48

Pendant trois jours, des spécialistes de la santé humaine, animale, végétale et environnementale sont réunis en Guadeloupe pour apprendre à utiliser l’approche « une seule santé ».

Depuis le 18 novembre, des spécialistes de la santé humaine, animale, végétale et environnementale en Guadeloupe sont réunis au CIRAD sur le site de Neufchâteau à Capesterre Belle-Eau. Dans le cadre du projet Malin, l’approche « une seule santé » va être mise en place en Guadeloupe, avec l’appui de 2 experts internationaux des USA et du Canada, pour lutter contre des virus transmis par les moustiques aux animaux et aux hommes.

Ces dernières années, le concept « Une seule santé » a largement été diffusé à travers le monde de la santé publique. Cette approche vise à faire reconnaître que la résolution des problèmes complexes auxquels doit faire face la santé publique nécessite l’intervention de nombreuses disciplines dans de nombreux secteurs.

L’approche « une seule santé » c’est quoi ?

La plupart des problèmes de santé publique importants ne peuvent pas être résolus en se limitant au triangle épidémiologique. Leur résolution implique une approche pluridisciplinaire. En effet, de nombreux agents pathogènes infectent l’homme, l’animal et l’environnement dans lequel ils évoluent. L'accélération des changements environnementaux et sociétaux accroît les risques d’émergence de ces maladies infectieuses. Avec l’approche « Une Seule Santé », les compétences complémentaires de différents secteurs tels que la santé publique, la santé animale, la santé végétale et l’environnement pour mieux protéger les populations, l’environnement et les filières agricoles et d’élevage contre les risques sanitaires sont mises en commun afin de mieux appréhender la gestion de ces maladies infectieuses.

Cette approche permet d’adapter les stratégies d’intervention et d’en accroître l’efficacité.

Faire de la Guadeloupe un pôle d’excellence

Avec la mise en place de l’approche « une seule santé » dans le cadre du Projet Malin (Maladies Infectieuses en Milieu Insulaire Tropical), la Guadeloupe franchit un nouveau palier dans l’étude et la surveillance des maladies infectieuses. L’objectif pour les autorités est de faire de la Guadeloupe, un pôle régional d’excellence en infectiologie.

Le Docteur Pierre-Yves Teycheney, coordinateur du projet :

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.


Météo

Webradios

Suivez-nous sur Facebook !