Changer d'île

Une journée dédiée au vitiligo

Par Laura Latchan / RCI.FM / 25/06/2019 - 12:13

Ce mardi vient marquer la journée mondiale du vitiligo. Une maladie de la peau. On estime entre 1 à 2% de la population mondiale touchée par la maladie. En Guadeloupe, les cas sont nombreux. Témoignage d'une jeune enseignante guadeloupéenne atteinte de la maladie depuis 2 ans.

Une maladie "silencieuse". Une maladie qui affecte le moral et qui se voit. C’est aujourd’hui, la journée mondiale du vitiligo. Si Chantelle Brown Young allias Winnie Harlow, mannequin international de nationalité canadienne en a fait sa force, la maladie n'est pourtant pas toujours facile à porter. 

Le vitiligo, pour rappel est une dépigmentation progressive de la peau. Elle se traduit donc par une décoloration des "mélanocytes", les cellules chargées de colorer la peau. Le visage, les mains ou les pieds sont généralement les premières zones corporelles touchées.

On estime entre 1 à 2% de la population mondiale concernée par le vitiligo.

En Guadeloupe aussi, les cas sont nombreux. Cela fait maintenant deux ans qu'Audrey Armougon est atteinte du vitiligo. Elle est enseignante dans le secondaire, sa spécialité : les lettres modernes. Elle a livré son témoignage sur son quotidien et selon elle : "Etant donné que c'est une maladie visible, on est forcément confronté aux regards des autres." Elle en a dit plus à Laura Latchan. Extrait.

Audrey Armougon atteinte du vitiligo depuis 2 ans. (CréditPhoto/Audrey.A - Ci-dessus)

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.


Météo

Webradios

Suivez-nous sur Facebook !