Changer d'île

Sargasses: après deux semaines de timide répit, elles sont de retour

Par Laura Latchan / RCI.FM / 24/03/2019 - 11:01

Après deux timides semaines de répit. Les voilà de retour. On reparle des sargasses sur le littoral guadeloupéen. Le risque d’échouage est très élevé selon le dernier bulletin de prévision publié par la DEAL, la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement. Les principaux secteurs concernés: le flanc "Est" du sud Basse-Terre ainsi que le "Sud" Grande-Terre. Explications.

Un timide répit hélas...Les bancs de sargasses qui étaient annoncés sont déjà arrivés et d’autres se rapprochent du littoral guadeloupéen. Dans ses dernières analyses, des bancs de sargasses à proximité des côtes de la Désirade, du littoral saintanais, du côté du Gosier, de Jarry, de Capesterre-Belle-Eau, Bananier, Trois-Rivières ou encore Capesterre de Marie-Galante ont été identifiés.  D’autres algues brunes sont à l’approche du territoire. Ces données ne sont pas figées et peuvent varier selon les calculs effectués et les outils utilisés pour établir ces prévisions.

SCIENCES INEXACTES 

Le réalisme des prévisions fournies dépend en effet du réalisme des données recueillies par « I-SEA » en autre, une agence internationale qui propose des solutions d’observations des zones littorales basées sur les technologies spatiales. Des données donc qui peuvent aussi variées selon la qualité du paramétrage des outils utilisés. Notez bien que les heures de publication des résultats sont référencées par rapport à l’heure de déclenchement de l’alerte. Plus le délai est important entre la date de détection des radeaux de sargasses et la date de publication des résultats de dérive, plus les résultats de modélisation sont susceptibles de diverger de la réalité.

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.