Il lui coupe les doigts pour un vol de scooter

Un prévenu de 21 ans a écopé de 2 ans de prison ferme et mise sous écrous. Il avait en fin du mois d’avril, frappé à coups de coutelas un individu qu’il soupçonnait à tort, de lui avoir volé son scooter à Sainte-Rose. La victime a eu les doigts sectionnés et sera handicapée à vie à cause d’une rumeur.
Par Rinsy Xieng
Par Rinsy Xieng
Image
Coutelas illustration
légende image principale
Coutelas illustration

C’est bien la preuve qu’il ne faut pas toujours se fier aux rumeurs. Yohan Belgio s’était fait subtiliser son scooter la veille du 27 avril, lui qui travaille comme coupeur de coco pour un artisan glacier locale. Il aperçoit le lendemain du méfait, un jeune homme accompagné d’une copine, devant une boutique du bourg. Le coutelas déjà en main de par son métier, il se rapproche du couple pour demander des explications. Selon les "on dit", l’intéressé mineur de 17 ans serait l’auteur du vol de son deux roues. La discussion dérape, ils en viennent aux mains.

Un handicap à vie

Dans un coup de colère, il assène d’abord un coup de plat sabre à la jeune fille, son compagnon s’interpose et lui reçoit le tranchant sur la main. Résultat, 3 doigts sectionnés et une interruption de 60 jours. Il sera à jamais privé de ses phalanges. Un geste extrême il faut l’avouer, disproportionné a relevé le tribunal. Même si le mis en cause regrette et s’est excusé à la barre, le mal est fait. On ne règle pas des conflits basés sur des suppositions de surcroit avec une arme à la main a tenu à rappeler encore une fois le ministère public. Le prévenu a donc écopé de 2 ans de prison ferme avec mandat de dépôt, plus que requis par le procureur qui avait demandé 1 an.

 

 

 

Rubrique

Commentaires

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également