En direct

Eurpoe 1

Sans un sou en poche, elle se mobilise pour donner à la Dominique

Sarah Gysler alias l’Aventurière fauchée est suivie par près de 35 000 abonnés sur Internet. Une notoriété dont elle se sert pour appeler à soutenir la Dominique.
Par Olivia Losbar
Par Olivia Losbar
Image
Sarah Gysler
légende image principale
Sarah Gysler

Elle s’appelle Sarah Gysler, elle a 23 ans et malgré son jeune âge, elle a déjà voyagé dans plus d’une vingtaine de pays.

Orginaire de la région de Lausanne en Suisse, la jeune femme est partie sur les routes depuis maintenant trois ans après avoir vendu tout ce qu’elle possédait.

Un tour du monde sans argent qu’elle raconte sur son blog http://laventurierefauchee.com/.

Sa page Facebook, est ainsi suivie par plus de 34 000 abonnés.

En début d’année, Sarah Gysler a passé plusieurs mois en Dominique. Une ile qui l’a conquise et où elle a gardé beaucoup de contacts.

Après avoir voyagé dans la Caraïbe ,entre avion-stop et bateau-stop, la jeune femme arrive au Mexique.

Mais en apprenant la terrible situation dans lequel se trouve Saint-Martin après le passage de l’ouragan Irma, Sarah Gysler décide de revenir sur ses pas. Engagée auprès de l’ONG Sea Sheperd, elle aide à la collecte de denrées et de matériel d’urgence pour l’ile du Nord.

Toutefois, en apprenant les conditions terribles laissées par le passage de l’ouragan Maria sur l’ile de la Dominique, l’aventurière a le cœur brisé et ne peut se résoudre à ne pas aider les habitants de ce territoire qu’elle a tant apprécié.

Sarah Gysler décide alors de mettre à profit sa notoriété sur la Toile pour leur venir en aide.

En Guadeloupe, où elle décide d’établir sa base arrière, elle reçoit l’aide de plusieurs associations à l’instar de Gwada Connexion et la Gratifferia. Le Spot Coworking lui fournit également un lieu d’accueil pour pouvoir travailler son projet. Elle y fait également des rencontres qui lui permettent de mettre en place un site internet où elle peut récolter les dons en faveur de la Dominique http://urgencedominique.com/

Ce samedi 30 septembre, une grande collecte se tiendra à 17h au Spot Coworking à Jarry, à Baie-Mahault. Les dons récoltés seront stockés pendant quelques jours au local du Fab Lab avant d’être acheminés la semaine prochaine vers l’ile voisine de la Dominique sur le bateau de l’ONG Sea Sheperd.

Là-bas, Sarah Gysler procédera à la distribution grâce notamment à ses contacts sur place.

L’objectif étant de pouvoir apporter une aide d’urgence aux villages les plus reculés et dont le seul accès reste la mer, à l’heure actuelle.

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
Autres articles recommandés
-   
Dominique
L'ouragan de catégorie 5 Maria a frappé de plein fouet l'île de la Dominique la nuit dernière. Pour l'heure la Dominique où les dé...
Société
Réactions

À lire également

-Venezuela
En proie à des difficultés pour rembourser sa dette, la situation financière du Venezuela continue à se dégrader. Ce mercredi (15 novembre 2017), deux...
Caraïbes
0 Réactions
-Fort de France, Martinique
Dans la partie de cartes jouée par les opérateurs de téléphonie mobile aux Antilles et en Guyane, Orange Caraïbe a sorti un joker depuis le 9 novembr...
Caraïbes
0 Réactions
-Haïti
La Banque Inter-américaine de Développement va soutenir l'économie haïtienne à hauteur de 128 millions de dollars. Trois secteurs sont concernés.
Caraïbes
0 Réactions
-Saint-Martin
Juste après le passage dévastateur de l’ouragan Irma, une grande collecte a été organisée par la fondation « Art Saves Lives ». A sa tête, la danseus...
Caraïbes
0 Réactions