En direct

Eurpoe 1

Basse-Terre sur le pont pour accueillir le premier bateau de croisière

"J'aime Basse-Terre, J'aime ma ville, Je me mobilise pour la croisière", c'est le slogan choisi pour le retour des paquebots dans le chef-lieu à compter de ce lundi matin où un accueil important a été mis en place. L'enjeu est de taille.
Par Pierre Emmanuel
Par Pierre Emmanuel
Image
14 escales sont prévues cette saison à Basse-Terre
légende image principale
14 escales sont prévues cette saison à Basse-Terre

La ville de Basse-Terre et tout le Sud Basse-Terre vont vivre ce lundi un test important, pour la relance non seulement des activités touristiques et économiques du chef-lieu, mais également pour la revitalisation de toute une région à la recherche d'une stabilité de développement.

Le Seabourn Odissey est le premier de la dizaine de paquebots ou de yachts de luxe prévus d'accoster sur le port de Basse-Terre qui pourrait accueillir cette saison 14 escales contre 2 la saison dernière. D'une capacité maximale de 462 passagers embarquant de Miami pour 12 jours de traversée à hauteur d'environ 2.500 euros pour une suite avec vue sur océan.

Unité autour d'un slogan

La ville, la Communauté d'Aglo "Grand Sud Caraïbes", le Comité de Tourisme des Iles de Guadeloupe, la Maison du Tourisme, l'association des commerçants du chef-lieu mais également le Conseil Départemental et le Conseil Régional, se sont tous associés pour faire cause commune et voguer dans la même direction.

Un slogan a été lancé : "J'aime Basse-Terre, j'aime ma ville, je me mobilise pour la croisière", il s'agit maintenant de le démontrer par des actions attractives et incitatives qui partent de l'accueil qui se voudra chaleureux aux offres commerciales qui pourront être proposées tout au long d'une journée qui se doit d'être mobilisatrice et inoubliable !

Des visites attrayantes à l'intérieur de la ville, une promenade instructive au Fort Louis Delgrès, la découverte des saveurs dans une distillerie, la présentation d'une exposition en anglais sur le patrimoine de la ville et l'histoire des corsaires, notamment, des aires de détente et de repos, des animations culturelles, ont été ajoutées à un circuit où les touristes auront l'embarras du choix.

 

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également

-Le Lamentin - Martinique
La compagnie aérienne low-cost est venue confirmer sa desserte vers les Antilles. Le groupe a rencontré le président du directoire de l'aéroport Marti...
Economie
0 Réactions
-Cuba
La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini a annoncé ce jeudi de nouveaux investissements et contrats avec Cuba et souligné la volonté de ...
Economie
0 Réactions
-Martinique
L'abattoir de Martinique est fermée jusqu'au 14 janvier 2018. En attendant, les éleveurs et les bouchers doivent prendre leur mal en patience.
Economie
0 Réactions
-Paris
Le TCSP épinglé dans l'édition du Canard Enchaîné parue ce matin ! L'hebdomadaire satirique évoque une "situation ubuesque" avec des bus qui ne foncti...
Economie
1 Réactions