URL CURRENThttp://www.rci.fm/infos/economie/norwegian-quitte-les-antilles RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Norwegian quitte les Antilles

La compagnie aérienne a décidé de suspendre ses liaisons entre les Antilles et les Etats-Unis la saison prochaine.
Par Olivia LOSBAR
Par Olivia LOSBAR
Image
Norwegian Air
légende image principale
Norwegian Air

Après quatre saisons de présence dans l’espace aérien antillais, la compagnie aérienne Norwegian a pris la décision de ne plus desservir la Guadeloupe et la Martinique au départ des Etats-Unis. Les liaisons entre les Antilles et la côte Est américaine vont être supprimées dès la prochaine saison touristique.

"Une décision commerciale a été prise de ne pas renouveler nos opérations saisonnières dans la zone Antilles. On se rend compte que nous n'avons pas atteint la rentabilité souhaitée. Les avions n'étaient pas remplis dans les deux sens sinon nous n'aurions pas cessé les activités. On a bien vu une évolution en terme de remplissage, notamment l'intérêt des Américains pour les Antilles mais ces opérations ne sont pas assez rentables sachant que la compagnie a lancé un plan de réduction des coûts" explique à RCI Martinique Marion Lamure, chargée de communication chez Norwegian.

Une décision qui résulterait vraisemblablement des graves problèmes financiers que rencontre la compagnie. En fin d’année 2018, la compagnie avait pourtant procédé à l’ouverture de deux nouvelles liaisons vers Montréal et vers la Guyane. Par ailleurs, la compagnie low cost avait réalisé des chiffres records pour cette même année 2018 en battant un nouveau record de trafic avec 37,344 millions de passagers (+13%), 35 nouvelles liaisons et la livraison de 25 nouveaux Boeing.

Pourtant, face à ses difficultés financières, la compagnie avait annoncé le 16 janvier dernier, la fermeture de ses bases dans les aéroports de Palma de Majorque, Ténériffe-Sud et Rome en Europe, ainsi que celles de Newburgh et Providence aux Etats-Unis.

Proche de la faillite, la compagnie aérienne n’a vu son salut que grâce à l’aide apportée par l’Etat norvégien via la banque publique DNB Bank. Impensable en effet pour la Norvège de laisser sombrer la principale compagnie aérienne du pays.

Une entreprise qui emploie plus de 10 000 salariés. Norwegian a ainsi bouclé une augmentation de capital de 310 millions d’euros mais reste en grande difficulté.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également