URL CURRENThttp://www.rci.fm/infos/faits-divers/un-homme-roue-de-coups-de-batons-marie-galante RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Un homme roué de coups de bâtons à Marie-Galante

Cinq personnes ont été interpellées ce jeudi à Marie-Galante, soupçonnées d’avoir lundi dernier, roué de coups de bâtons un jeune homme à Grand-Bourg. Une bagarre et un acharnement pour un motif encore une fois futile. Les gendarmes de l’île sont en charge des investigations.
Par Rinsy Xieng
Par Rinsy Xieng
Image
Plage de Marie-Galante illustration
légende image principale
Plage de Marie-Galante illustration

Lundi soir dernier, une bande composée d’une demi-douzaine d’individus s’en est violemment pris à un jeune homme dans les rues de Grand-Bourg. A l’origine du litige, des suspicions futiles semble t-il, à propos d’un vol présumé. Il n’en faudra pas plus pour déclencher les hostilités. Une bagarre éclate, à 6 contre 1. Evidemment, au lieu d’avertir les forces de l'ordre, celui qui est suspecté, à tort ou à raison, est roué de coups, de bâtons mais aussi de barres de fer. Il sera pris en charge en mauvais état, avant d’être dirigé vers le centre médical de l’île mais son état n’inspire pas d’inquiétude.

Multiples interpellations par les gendarmes

L’expert judiciaire, n’a pas encore pu fixer son incapacité de travail, liée aux diverses blessures. Après avoir été identifiées, 5 personnes ont reçu la visite hier jeudi, des gendarmes. Elles ont toutes été interpellées puis conduit à la brigade pour audition. Un 6ème suspect manquait à l’appel lors de l'opération.

Auditions des suspects

Les mis au cause ont et sont entendus l’un après l’autre, ce afin de déterminer leur rôle respectif dans ce qu’on pourrait qualifier de lynchage sur la place publique. On ignore pour l’heure quelles seront les suites de la procédure, à l’issue des gardes à vue car comme indiqué auparavant, le certificat médical de la victime n’a pas encore été transmis aux enquêteurs.

 

 

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également