URL CURRENThttp://www.rci.fm/infos/justice/347-grammes-de-cocaine-dans-le-ventre-un-de-prison-ferme RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

347 grammes de cocaïne dans le ventre : un an de prison ferme

Un jeune homme de 21 ans a été jugé hier en comparution immédiate pour transport de stupéfiant. Il avait été arrêté le 14 mars 2018 à l'aéroport Aimé Césaire alors qu'il tentait de s'envoler pour Orly. Une semaine plus tôt, il avait été condamné pour vol aggravé par la même cour.
Par Karl Lorand
Par Karl Lorand
Image
Tribunal de Grande Instance de Fort-de-France
légende image principale
TGI. ©KL/RCI Martinique

Dans cette affaire seule la mule est face au tribunal correctionnel. Les commanditaires eux étaient aux abonnés absents. W., un foyalais de 21 ans a refusé de donner leurs noms lors de ses interrogatoires. « Je ne les connais pas » répète-t-il à la barre. 

La présidente lui répond du tac au tac :  « C’est pourtant votre fournisseur de résine de cannabis ». Un dealer avec qui le prévenu a acheté des préservatifs et du lubrifiant avant de s’insérer 6 ovules de cocaïne dans les intestins.

Le 14 mars dernier il s’apprête à prendre un vol pour Orly au départ de l’aéroport Aimé Cesaire. Mais l’homme intrigue les douaniers. Une valise à moitié vide pour un mois et demi de séjour, le scénario ne convainc pas les douaniers. Après un rapide interrogatoire, l’homme avoue transporter 347 grammes de cocaïne.

Pour le tribunal, l’affaire est d’autant plus grave que le prévenu a été condamné une semaine plus tôt pour vol aggravé par la même cour. "Le 7 mars dernier vous êtes condamné, et le 10 mars votre dealer vous achète un billet d'avion allé simple pour transporter de la cocaïne", expose la juge.

Face à l’agacement de la présidente, le jeune homme se justifie. : « C’était pour payer mes dettes et m’acheter une voiture ».

 Me Janvier Désir, avocate de la défense, insiste sur l’inconscience de son client face aux conséquences de ses actes. Le parquet réclame un an de prison ferme, 2744 euros d'amende douanière et le maintien en détention. Des réquisitions suivies par la cour.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également