En direct

Eurpoe 1

Camille Chauvet condamné pour diffamation et injure publique à l'encontre de Corrine Mencé-Caster

La justice a enfin tranché dans l'affaire qui opposait, l'universitaire Corrine Mencé-Caster à l'homme politique Camille Chauvet. Ce dernier a été condamné pour diffamation et injure publique.
Par Fanny Marsot (édition : Karl Lorand)
Par Fanny Marsot (édition : Karl Lorand)
Image
Corrine Mencé-Caster

L’ancien conseiller régional Camille Chauvet a été condamné dans l’affaire qui l’opposait à l’ex présidente de l’université des Antilles, Corinne Mence-Caster.

Pour Corinne Mence-Caster, désormais enseignante à la Sorbonne (en linguistique hispanique), ce n’est que justice. Et pas seulement pour elle, mais pour tous ceux qui pourraient être victimes d’injure dans le cadre de leur travail. "Je suis totalement sereine sur un appel éventuel qu'il pourrait interjeté", a commenté l'ancienne présidente de l'UAG.

En octobre 2015, l'homme politique avait publié un texte sur les réseaux sociaux dans lequel il traitait la présidente de l’Université de « pleureuse de l’UA » ainsi qu’un dessin dans lequel il la caricaturait en animal. Des publications par lesquelles l’ancien conseiller régional entendait prendre position sur l’affaire du CEREGMIA.

Corinne Mence-Caster avait alors porté plainte pour diffamation et injure estimant que les photomontages portaient atteinte à son image. Le 27 mai dernier, lors de l’audience, Camille Chauvet avait rétorqué qu’il ne visait pas la présidente de l’UA.

La 17ème chambre correctionnelle du tribunal de Paris a donné gain de cause de Corinne Mence-Caster et suivi les réquisitions du procureur. Camille Chauvet devra payer 500 euros d’amende avec sursis pour diffamation et injure publique envers un fonctionnaire, 1 euro de dommages et intérêts ainsi que 3000 euros pour les frais de procédure.

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également

-Martinique
Le ciel semble s'éclaircir pour la ville du Diamant dans le dossier COFIC. Mardi (22 novembre 2017). Lors d'une audience devant le tribunal administra...
Justice
0 Réactions
-Fort-de-France Martinique
Le tribunal mixte de commerce de Fort-de-France a placé l'AMEP en redressement judiciaire, ce mardi après-midi (21 novembre 2017). Le tribunal a fixé ...
Justice
0 Réactions
-Ducos - Martinique
Le détenu de 23 ans qui a tenté de mettre fin à ses jours la nuit dernière venait d'être jugé pour une agression à main armée. Il avait été condamné à...
Justice
0 Réactions
-Martinique
Les gendarmes ont fini par mettre la main sur plusieurs braqueurs impliqués dans des vols avec violence au mois juin et de septembre 2017. Ils ont été...
Justice
0 Réactions