En direct

Eurpoe 1

Drame familiale à Sainte-Marie : le neveu condamné à 15 ans de réclusion criminelle

La Cour d'Assises de Martinique a condamné Brandon Cébarec à 15 ans de réclusion criminelle. Le jeune homme avait tué son oncle Lucien Cébarec en janvier 2016 suite à une dispute. Il ne devrait pas faire appel du verdict.
Par Hanna Roseau
Par Hanna Roseau
Image
cour d'assises fort-de-france
légende image principale
Les jurés de la Cour d'assises de Martinique ont été plus cléments que l'avocat général.

Le verdict est tombé dans l'affaire brandon Cebarec. Après environ deux heures de délibération, le jeune homme aujourd'hui âgé de 20 ans, 19 au moment des faits, a été condamné à 15 de prison pour l'assassinat de son oncle, Lucien Cébarec, en janvier 2016 à Sainte-Marie à Bezaudin.

Un verdict inférieur aux réquisitions de l'avocat général qui avait demandé 20 ans de réclusion criminelle.

Au cours de ces deux jours de procès, on a pu découvrir l'environnement familial dans lequel l'accusé a grandi. Ballotté de maison en maison, témoin de la violence de son père qui bat régulièrement sa mère, consommateur de cannabis et d'alcool, sans diplôme mais avec l'envie de s'en sortir, c'est un jeune homme sans repères familiaux qui a fait face au jury. 

"C'est une grosse douleur. Je l'aime beaucoup parce que il était toujours avec moi, il faisait tout pour moi. Je ne sais pas ce qui s'est passé. Je n'étais pas là. J'étais en Métropole. Je ne peux pas trancher. C'est mon fils. Il était le père de la famille, il était l'oncle. Mais Brandon était bon aussi pour moi. Je suis brisée. J'ai cru qu'on allait lui donner 10 ans mais 15 ans c'est beaucoup. J'attendais ses excuses. Je les accepte. Moi aussi je dis que je lui pardonne. Il a fait l'acte par manque d'amour. Il n'avait personne pour l'épauler, pour l'encadrer", a témoigné Marietta Muday , la Grand-mere du coupable et la mère de la victime.

Avec son oncle chez qui il vivait, les disputes étaient fréquentes. Tout serait parti, non pas de l'histoire des saucisses volées mais du moment où l'oncle, qui faisait figure de père pour Brandon, a décidé de lui retirer sa carte bancaire. Leurs relations se sont alors très fortement dégradées jusqu'à commettre l'impensable. Pour le ministère public, Brandon ne supportait ni l'autorité ni la contradiction.

Lucien Cébarec qui aurait fêté ses 40 ans mardi (13 juin 2017) a été atteint d'une balle qui lui a brisé le fémur et touché l'artère fémorale, entraînant sa mort.

La défense ne devrait pas faire appel du jugement

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également

-Martinique
Dans une ordonnance rendue mardi (20 février 2018), la chambre d'instruction de la cour d'appel de Fort-de-France indique Johan Candale dit "Kankan" a...
Justice
0 Réactions
-Antilles-Guyane
La firme de télécommunication Orange a été condamnée par le tribunal de commerce de Paris à verser 346 millions d'euros à Digicel. La juridiction a re...
Justice
0 Réactions
-Fort-de-France Martinique
L'agresseur présumé du chauffeur de bus du réseau Mozaïk était convoqué ce lundi devant le tribunal correctionnel de Fort-de-France.
Justice
0 Réactions
-Haïti
Dans un premier bilan provisoire rendu public vendredi (16 février 2018) le ministère de la santé publique avance le chiffre de 877 blessés lors des f...
Justice
0 Réactions