URL CURRENThttp://www.rci.fm/infos/justice/le-harcelement-amoureux-finit-en-bagarre-au-coutelas RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Le harcèlement amoureux finit en bagarre au coutelas

Deux prévenus comparaissaient ce mercredi pour des violences réciproques commises à la fin du mois dernier aux Abymes. L’un voulant défendre sa sœur avait poignardé l’ex fou amoureux de celle ci. Le second était alors revenu armé d’un coutelas. Ils ont tous deux écopé de peines fermes.
Par Rinsy Xieng
Par Rinsy Xieng
Image
Coutelas illustration
légende image principale
Coutelas illustration

Dérick Gobardhan, 29 ans a eu une relation il y a de cela 6 ans déjà avec une adolescente qui n’était âgée à l’époque que de seulement 15 ans. Une liaison de 3 mois qui n’a pas duré. Mais l’homme ne s’en est apparemment jamais remis. Il a continué, à venir harceler les proches de la jeune fille, insistant pour la voir. Supplications, menaces, insultes, au domicile mais aussi sur le lieu de travail de la mère. Le 22 février dernier, les choses ont dérapé.

Couteau contre coutelas

Alors qu’il se rend une énième fois en bas de l’immeuble de sa tendre situé à Boisripeaux, pour s’expliquer une fois pour toute soit disant, le ton monte entre le grand frère de la victime et l’ex déchu. Le premier poignarde le harceleur au bras. Ce dernier furieux part récupérer un coutelas chez lui avant de revenir à la charge, il assènera plusieurs coups sur plusieurs membres de la famille. Provoquant des ITT allant jusqu’à 10 jours. Auparavant, il s’est acharné sur la voiture des parents, la saccageant à coups de sabre.

Une folie amoureuse dangereuse

Une folie amoureuse qui devient de plus en plus dangereuse ont souligné les parties civiles, notant au passage qu’une quinzaine de plaintes a été déposée, sans suite. Il faut dire que l’intéressé souffre de légers troubles mentaux mais il ne prend plus ses médicaments. Déjà condamné pour avoir frappé sa propre mère. Une obsession a déclaré le procureur qui peut finir en drame. Il a requis 2 ans dont 1 avec sursis obligation de soins et mandat de dépôt pour Dérick Gobardhan, et 6 mois aménageables pour le frère protecteur. Peines suivies par le tribunal.

 

 

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également