URL CURRENThttp://www.rci.fm/infos/justice/les-jeunes-suspectes-du-meurtre-de-zempache-incarceres RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Les jeunes suspectés du meurtre de Zempache incarcérés

Les deux jeunes appréhendés en fin de semaine par la police dans le cadre du meurtre à domicile du Gosier ont été mis sous écrous samedi soir, à l’issue de leur présentation devant le pôle criminel pointois. Un majeur et un mineur, mais resterait d’autres complices à localiser selon le magistrat en charge du dossier.
Par Rinsy Xieng
Par Rinsy Xieng
Image
Dimitri Zami dit Zempache
légende image principale
Dimitri Zami dit Zempache

Les deux suspects interpellés jeudi et vendredi, ont été présentés à l’issue de leur garde à vue, devant les magistrats respectifs, il s'agit d'un majeur et un mineur. Les juges les ont mis en examen pour homicide concomitant à un autre crime, le vol à main armée pour l’un et complicité pour l’autre. Tous deux ont été placés en détention provisoire après leur déferrement en fin de journée. Notez que d’autres individus dont le nombre ne peut être dévoilé, sont toujours en fuite et recherchés par la police.

Une enquête qui continue 

Des investigations sont en cours, une information judiciaire est ouverte afin d’en savoir plus sur cette agression à domicile survenue dimanche dernier, à La Bouaye au Gosier. Dimitri Zami, dit "Zempache" avait été abattu d’une décharge dans le ventre, une bande de trois malfrats venait de pénétrer chez lui et aurait en premier lieu agressé sa compagne. La tentative de vol de bijoux ou de deux-roues pourrait être le mobile de ce drame.

Les réseaux sociaux s'enflamment 

Notez par ailleurs que depuis quelques jours, des photos d’individus circulent sur les réseaux sociaux, il faut faire très attention car elles ne correspondent pas forcément aux mis en cause. Une plainte aurait d’ailleurs déjà été déposée pour la diffusion de clichés, largement partagés mais qui montreraient une personne qui n’a rien à voir dans cette affaire.

 

 

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également