Réclusion criminelle pour la belle-mère meurtrière de la petite Shakira

La mère de famille de 33 ans qui comparaissait pour avoir battue à mort sa belle-fille âgée de 5 ans et demie écope de 10 ans de réclusion, au terme d’un procès sur deux jours qui aura été particulièrement pesant.
| par Pierre Emmanuel (avec Thierry Fundéré)
Image
cellule
légende image principale
Un suivi imposé à l'accusée lorsqu'elle sortira de prison

Devant la cour d'assises de Basse-Terre, le verdict est tombé, vendredi soir 12 mai, dans l'affaire de la petite Skakira. Il était 19H lorsque la présidente l'a prononcé au terme de plus de deux heures de délibéré. Jacqueline WILSON-DATIL a donc été reconnue coupable de violences ayant entrainées la mort sans intention de la donner, sur sa belle fille âgée de 5 ans et demie au moment des faits. L’accusée a été condamnée à 10 années de réclusion criminelle, assorties d'un suivi socio-judiciaire pendant 6 ans lorsqu'elle sortira de prison.

Côté réactions, les avis sont mesurés et lucides. Maître Jeanne-Hortense LOUIS défendait les intérêts de la mère de Skakira, la petite victime, s'est dite soulagée. Du côté de la défense, on accepte un verdict jugé équilibré et cohérent. C’est ce qu’a déclaré en substance Maître Lorenza BOURJAC. Tandis que sa consoeur, Me Sarah Aristide voyait dans ce verdict, la perspective offerte à l’accusée de retrouver ses trois enfants rapidement. Il y a de nombreux enseignements à tirer de ce procès, a estimé enfin de son côté Maître Anne-Marie AREKIAN-MATHURIN, avocate du père de la petite victime.

Cette affaire largement commentée dans l’opinion a été,  s’il en était besoin, un révélateur de plus des obligations qui incombent aux services sociaux et de protection de l’enfance, d’agir vite lorsque des situations de misère et de profonde détresse familiale surviennent, de sorte que tels drames soient évités. 

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
Autres articles recommandés
-   
Basse-Terre
Les drames se suivent devant la cour d'assises de Basse-Terre. Ce jeudi 11 mai s'ouvre, le procès d'une jeune mère de famille, âg...
Justice
Réactions
Compte Twitter auteur
@ThierryFundere