URL CURRENThttp://www.rci.fm/infos/justice/trafic-de-drogue-international-kevin-doure-condamne-22-ans-de-prison RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Trafic de drogue international : Kévin Doure condamné à 22 ans de prison

Le verdict est tombé cette nuit devant la Cour d’Assises Spéciales de la Martinique, au procès de Kévin Doure et des 9 autres personnes jugées pour un vaste trafic de drogue. Des peines de 4 à 22 ans de prison ont été prononcées, le Joséphin de 32 ans écope de la peine la plus lourde.
Par Peggy Saintville et Florin Hossu
Par Peggy Saintville et Florin Hossu
Image
Photo Tribunal
légende image principale
Kévin DOURE écope de la peine la plus lourde devant la Cour d'Assises Spéciale : 22 ans de réclusion criminelle.

Le verdict est tombé au cours de la nuit devant la Cour d’Assises Spéciale de la Martinique, dans ce procès d’un vaste trafic de drogue. Sept accusés présents dans le box, dont Kévin DOURE, trois autres en cavale, condamnés en leur absence. Des peines allant de 4 à 22 ans ont donc été prononcées. La plus lourde concerne Kévin DOURE, le Joséphin de 32 ans. Reconnu coupable de tous les chefs d'accusations, sauf celui d'association de malfaiteurs, il est condamné à 22 ans de prison. Andres HERNANDEZ DIAZ jugé sous les mêmes motifs est lui condamné à 20 ans avec interdiction définitive du territoire français.

Des peines en dessous des réquisitions des avocats généraux

Xavier CAUMARTIN, le bras droit des têtes du réseau et meneur de l'équipe martiniquaise est reconnu coupable de tous les chefs d'accusations et notamment celui d'importation de produits stupéfiants. Il devra purger une peine de 13 ans de réclusion criminelle. Pour Laurent GOGUILLON, ce Français de 53 ans, ce sera 12 ans au lieu des 18 réclamés par le ministère public. Aucune circonstance aggravante, pas de motif d'importation et de contrebande toutefois, pour les juges il est clair que l'homme a participé à la préparation des opérations via ses nombreux contacts avec les fournisseurs et sa participation active à l'équipe métropolitaine.

Ludovic BASTIN dit Lucky écope lui de 8 ans, suivi de près par Christophe FELIX condamné à 7 ans. Pour le docker Jean-Luc GIBOYAU, les juges ont suivi à la lettre les recommandations des avocats généraux, 4 ans.

Trois condamnations par contumace

Les trois accusés toujours en cavale écopent de peines très lourdes. 10 ans pour Carlos HERNANDEZ DIAS, 18 ans pour Samer SALEHELDIN et 20 ans pour Miguel PINO AGREDA.

Les juges se sont essentiellement basés sur les retranscriptions des Black berry Messenger, des deux saisies de 162 kg à Fort-de-France le 31 octobre 2013 et des 331 kg au Port du Havre le 15 novembre de la même année. Les croisements des surveillances, la somme de 335 000 € trouvée sur l'un d'entre eux et leurs multiples échanges ont permis à la cour d'avoir l'intime conviction qu'il s'agissait en l'état d'une organisation structurée, qui a permis l'acheminement et la sortie de quantités importantes de cocaïne.

Il reste maintenant aux avocats de décider avec leurs clients s’ils feront appel. Selon nos informations, la majorité d'entre eux ne devraient pas le faire.

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également