En direct

Eurpoe 1

Trois audacieux cambrioleurs condamnés à du ferme

Trois jeunes majeurs étaient présentés en comparution immédiate ce mercredi. Poursuivis pour une série de cambriolages commis ces derniers mois sur Baie-Mahault et Petit-Bourg. Du matériel dérobé qui était revendu ensuite dans des points bien précis à Pointe-à-pitre, comme si les prévenus en avaient l’habitude. Ils ont écopé de peines allant de 6 à 18 mois fermes.
Par Rinsy Xieng
Par Rinsy Xieng
Image
Cambriolage illustration
légende image principale
Cambriolage illustration

Les trois prévenus étaient escortés menottés à la barre afin de s’expliquer sur une série de vols par effraction commis à Castelbon, Fond Sarail mais aussi du côté de Montebello et Bois Sergent. Une superette de Baie-Mahault avait aussi été ciblée durant l’ouragan Maria. La période allant de janvier à septembre dernier. Leur butin ? Du matériel hifi, informatique, de l’argent ou encore des bijoux. Une voiture de grosse cylindrée avait même été dérobée.

Cour Zamia et Vieux-Bourg

Tout cela était ensuite emmené à la Cour Zamia ou dans le quartier de Vieux-bourg afin d’être revendu le plus rapidement. A des prix dérisoire bien sur. Pas plus d’un millier d’euros par personne, c’est ce qu’a récolté environ chaque jeune voleur. Incapables de donner le montant exact, « on ne se souvient que de l’argent qu’on gagne honnêtement» a ironisé la présidente.

Filmé lors d'un méfait

Finalement reconnu sur une photographie de surveillance, l’un d’eux a finalement été interpellé cette semaine par les gendarmes, il a très facilement livré le nom de ses deux complices. Marc-Herby Cangé, Johlan Adélaïde et Régis Manicord viennent tout juste d’avoir 18 ans, mais ils ont déjà des antécédents judiciaires. L’un est même papa d’une fillette de 2 ans mais ne s’en occupe pas. Le ministère public a requis des peines allant de 6 mois aménageables pour Cangé et Adélaïde, car ils ont depuis trouvé un emploi, à 18 mois fermes pour Manicord. Ce dernier tatoué de partout même sur le visage, ne fait rien de ses journées. Le tribunal a préféré le mettre sous écrous pour éviter toute récidive.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également

-Ducos - Martinique
Le détenu de 23 ans qui a tenté de mettre fin à ses jours la nuit dernière venait d'être jugé pour une agression à main armée. Il avait été condamné à...
Justice
0 Réactions
-Martinique
Les gendarmes ont fini par mettre la main sur plusieurs braqueurs impliqués dans des vols avec violence au mois juin et de septembre 2017. Ils ont été...
Justice
0 Réactions
-Martinique
Le dossier qui oppose la société COFIC à la mairie du Diamant est examiné ce mardi (14 novembre 2017) par la cour d'appel de Fort-de-France. En jeu, 1...
Justice
0 Réactions
-Rivière-Salée
Le tribunal administratif de Martinique a décidé de fermer le Domaine de l'Oasis, car le lieu ne respecte pas les normes de sécurité. Le propriétaire ...
Justice
0 Réactions