URL CURRENThttp://www.rci.fm/infos/justice/un-predateur-sexuel-condamne RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Un prédateur sexuel condamné

Un quinquagénaire comparaissait, hier jeudi, devant le tribunal correctionnel pour des faits d’atteintes sur mineures de moins de 15 ans. Il aurait courant 2015 tenté d’abuser des filles d’une amie à Sainte-Anne. Les juges l’ont condamné à trois ans de prison malgré ses vives dénégations à l’audience. Il faut savoir que l’individu a déjà un lourd passé judiciaire en matière d’agression sexuelle.
Par Rinsy Xieng
Par Rinsy Xieng
Image
 palais de justice de Pointe-à-Pitre atteinte sur mineur
légende image principale
Le palais de justice de Pointe-à-Pitre. DR

L’homme a déjà été condamné pour des faits plus graves, viol sur mineur ce qui lui a valu plusieurs années de prison et une interdiction d’approcher des enfants. Fin 2015, des signalements sont faits auprès du procureur émanant de parents mais aussi du collège du bourg.

 L’intéressé de 54 ans aurait été vu avec des mineurs, notamment lors d’activités nautiques. De plus, plainte est déposée par une mère avec qui l’individu entretiendrait une relation discrète. Des attouchements sexuels auraient été commis sur ses filles âgées de 10 et 14 ans.  En les emmenant par exemple chercher des pizzas le soir ou lors de promenade seul à seul sur plage de Sainte-Anne.

 "Faux !" a rétorqué le prévenu à la barre, il s’agit d’une machination car la mère n’aurait pas accepté une éventuelle rupture, elle lui devait par ailleurs de l’argent et ne comptait pas le rembourser.  Sauf que d’autres témoignages iraient dans le sens des soupçons, venant des propres sœurs du suspect. 

Leur frère aurait des troubles depuis l’enfance, il aurait même tenté d’abuser d’elles dans leur adolescence. L’expert a relevé une perturbation psychologique chez les jeunes victimes.

Le parquet a parlé de "prédateur opportuniste qui après la mère, voulait ses filles". Il a réclamé cinq ans. Le tribunal après en avoir délibéré a condamné le quinquagénaire à trois ans de prison avec nouvelle inscription sur fichier national des délinquants sexuels.     

 

Rubrique

À lire également