URL CURRENThttp://www.rci.fm/infos/politique/cest-parti-pour-les-assises-des-outre-mer RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

C'est parti pour les Assises des Outre-mer

Promesse d'Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle, elles ont été officiellement lancées ce mercredi à Paris.
Par Aline Druelle
Par Aline Druelle
Image
Promesse d'Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle, elles ont été officiellement lancées ce mercredi à Paris.
légende image principale
©AD

"C'est un rendez-vous fondamental, le pari est ambitieux", déclarait ce mercredi matin Annick Girardin dans les salons du ministère des Outre-mer. "Je peux comprendre les doutes", reconnaissait-elle aussi, car la comparaison entre ces Assises et les Etats Généraux de 2009 est inévitable. "La différence avec ce qu'on a pu faire jusqu'à aujourd'hui, c'est du concret, du pratique, des réponses pensées par les Outre-mer pour les Outre-mer et pas un catalogue de mesures inadaptées", a voulu rassurer la ministre.

Prévues pour durer sept mois, ces Assises sont voulues avec un aspect "institutionnel" d'une part, des ateliers étant prévus dans chaque territoire et un aspect "participatif" d'autre part, avec une grande consultation des citoyens, et un appel à des projets innovants. A l'issue, courant mai 2018, un "Livre Bleu" devrait être publié, "qui sera le socle du quinquennat pour les Outre-mer" selon Annick Girardin.

A Paris, où on assure ne pas vouloir "centraliser" et laisser les territoires jouer pleinement leur rôle, un comité de personnalités a aussi été mis en place, une "Equipe Projets Ultramarins", qui aura la charge notamment de recueillir les propositions et les projets qui vont remonter des territoires ces prochains mois. On y retrouve par exemple Audrey Pulvar, Jean-Marc Mormeck, Pascal Légitimus ou Mémona Hintermann-Afféjee.

Le calendrier des ateliers locaux n'est pas encore connu, le rôle incombant aux préfets, mais chacun peut déjà s'il le souhaite donner son avis sur le site spécial lancé ce mercredi. Jusqu'au 22 novembre, le premier objectif est de définir les priorités pour chaque territoire.

Rubrique
Compte Twitter auteur
@AlineDruelle

À lire également