En direct

Eurpoe 1

Emmanuel Macron à la XXIIème conférence des RUP en Guyane en octobre

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé ce mardi 5 septembre 2017 devant le corps préfectoral à l'Elysée sa venue en octobre prochain en Guyane à l'occasion de la XXIIème conférence des régions ultra-périphériques. Il sera accompagné par le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.
Par Jean-Philippe Ludon, @jpludonrci
Par Jean-Philippe Ludon, @jpludonrci
Image
Emmanuel Macron lors de son discours devant le corps préfectorale à l'Elysée
légende image principale
Emmanuel Macron devant les préfets (capture d'écran compte périscope Elysée)

Emmanuel Macron a annoncé ce mardi 5 septembre 2017, lors d'un discours devant le corps préfectoral réuni à l'Elysée, sa venue en Guyane au mois d'octobre prochain. Le chef de l'Etat, dont ce sera le premier déplacement en Outre-mer depuis son élection, participera avec le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker à la XXIIème conférence des régions d'ultra-périphériques (RUP).

Cette conférence annuelle est actuellement présidée par Rodolphe Alexandre, le président de la collectivité territoriale de Guyane.

Le président de la République veut également faire de ce déplacement en Guyane "une étape importante des assises de l'Outre-mer dans laquelle, a-t-il dit, nous déterminerons une feuille de route dans chaque territoire".

Pour mémoire, Emmanuel Macron s'y était engagé au cours de la campagne présidentielle. Ces assises doivent débuter à la fin du mois de septembre dans chaque territoire des Outre-mer. Elles comprendront plusieurs étapes.

Après des consultations locale et nationale visant à établir un diagnostic jusqu'au début de l'année 2018, viendra le temps de la synthèse des travaux prévue au printemps de la même année, selon le calendrier annoncé en juillet dernier par la ministre des Outre-mer Annick Girardin.

Reste que le déplacement du chef de l'Etat intervient dans une région qui avait été marquée par un long conflit social, voire de société, en pleine campagne présidentielle. Durant deux mois, mars et avril 2017, la Guyane française avait connu une effervescence inédite menée par le mouvement des "500 frères" et le collectif "Pou Lagwiyann dékolé".

Ils réclamaient un rattrapage économique et social de la Guyane vis-à-vis de l'Hexagone. La crise avait débouché sur l'accord de la Guyane avec un plan d'urgence de 1,08 milliards d'euros et d'une demande de 2,1 milliards d'euros supplémentaires.

L'intégrale du discours du président de la République devant le corps préfectoral est à découvrir ici et l'annonce du déplacement en Guyane est à 1h22'53'' (vidéo périscope)

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
Autres articles recommandés
-   
Guyane
Un protocole d'accord "Pou Lagwiynn Dékolé" a été signé ce vendredi 21 avril en fin d'après-midi à Cayenne mettant un terme à l'un...
Social
Réactions

À lire également

-Paris
Josette Manin et Catherine Conconne s'intéressent au dossier du centre pénitentiaire de Ducos. La semaine dernière, les deux parlementaires ont rencon...
Politique
0 Réactions
-Martinique
Les élus de la majorité de l'Assemblée de Martinique ont décidé de reporter leur décision sur l'avenir de la chaudière de l'usine du Galion. Le présid...
Politique
1 Réactions
-Martinique
L'Assemblée de Martinique tient sa séance plénière ce mardi et ce mercredi (14 et 15 novembre 2017). 64 points sont à l'ordre du jour.
Politique
0 Réactions
-Sainte-Marie - Martinique
Candidat à l'élection municipale anticipée de Sainte-Marie, Jean-Frantz Cauver a présenté sa liste ce dimanche (12 novembre 2017) au quartier Derrière...
Politique
0 Réactions