URL CURRENThttp://www.rci.fm/infos/politique/lincertitude-plane-sur-la-date-des-elections-basse-pointe RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

L'incertitude plane sur la date des élections à Basse-Pointe

Quand auront lieu les élections municipales anticipées à Basse-Pointe ? C'est la question que tout le monde se pose dans la commune du nord Atlantique.
Par Karl Lorand et Cédric Catan
Par Karl Lorand et Cédric Catan
Image
les élections
légende image principale
Annoncé pour le début du mois de février, le scrutin municipal de Basse-Pointe aura sans doute lieu au mois de mars, après le carnaval.

Si certains en viennent à imaginer l’administration provisoire de la commune de Basse-Pointe jusqu’en 2020, c’est parce que tous désespèrent de recevoir le fameux arrêté de convocation du scrutin. Mais selon nos informations, les services de l’Etat n’ont pas abandonné l’idée d’organiser cette élection.

Cependant, avec la révision du code électoral entré en vigueur au 1er janvier de cette année, les choses sont un peu plus compliquées. Selon les nouvelles dispositions, l’arrêté de convocation des électeurs doit être en effet publié dans la commune, 6 semaines avant l’élection. Il devrait donc l'être d'ici la fin du mois de janvier. Les services de l'Etat rencontrent une autre contrainte. Il faut un délai de 3 mois pour organiser le scrutin, à compter de la dernière vacance constatée au conseil municipal. Toutefois, il semble qu’une dérogation sera accordée concernant cet aspect.

Face à toutes ces complications, les grands électeurs, sénateurs et députés de circonscriptions ont d’ailleurs été consultés ces derniers jours pour avoir leur avis sur la question. De ces consultations, il en ressort que les dates du 10 et du 17 mars semblent les plus probables.

Côté candidat, le maire sortant Marie-Thérèse Casimirius, sera évidemment présente quelques soit la date annoncée, mais c’est du côté de l’opposition que le choix était un peu plus compliqué. Trois noms étaient évoqués au départ mais l’horizon s’est éclairci ces derniers jours et aujourd’hui il apparaît que seul Patrick Mariello demeure en course pour conduire une liste d’union qui aura pour objectif de renverser celle qu’ils surnomment la dame de fer.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également