URL CURRENThttp://www.rci.fm/infos/risques-naturels/80-du-littoral-endommage-par-les-effets-de-louragan-maria RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

80 % du littoral endommagé par les effets de l’ouragan Maria

Le passage de l’ouragan Maria a laissé des stigmates sur les côtes guadeloupéennes. La majorité du littoral de l’archipel a subi des dommages d’après le Conservatoire du littoral de Guadeloupe.
Par Olivia Losbar
Par Olivia Losbar
Image
Plage de Viard à Petit-Bourg
légende image principale
Plage de Viard à Petit-Bourg

En Guadeloupe, le passage de l’ouragan Maria a laissé des stigmates sur la végétation locale. Beaucoup de plages à l’instar de celle de Malendure à Bouillante, de Viard à Petit-Bourg ou la plage du bourg de Sainte- Anne, ont souffert des effets importants de la houle.

Selon Alain Pibot, directeur du Conservatoire du littoral de Guadeloupe, c’est près de "80 % de nos côtes qui ont été touchées par le vent et les vagues générées par le cyclone."

Depuis le passage de l’ouragan, l’établissement public administratif de l’Etat a en effet dressé un état des lieux. Sur l’ensemble des sites, on note beaucoup d’arbres, de végétations ou encore de structures présentant parfois un caractère de dangerosité. Les sites qui présentaient un danger trop important pour le public ont été fermés en attendant des travaux de réhabilitation.

 

 

Depuis Maria, certains littoraux présentent un tout autre visage mais à la question d’un éventuel travail de réensablement sur les plages guadeloupéennes, le Conservatoire du Littoral préfère miser sur la sédimentation naturelle qui intervient après ce type de catastrophes.

Des travaux ont été effectués sur les sites les plus fréquentés et les plus touristiques

La remise en état des structures en bois tel que les carbets et autres tables de pique-nique, sera, elle, à la charge des communes. En attendant que la nature ne reprenne ses droits, le Conservatoire du Littoral de Guadeloupe assure que nos côtes auront retrouvé leur aspect paradisiaque pour le démarrage de la saison touristique.

Par mesure de précaution, le grand public est toutefois invité à adopter un comportement privilégiant la préservation de l’environnement afin que cette cicatrisation intervienne dans les meilleurs délais.Par ailleurs, pour éviter tout accident, si vous vous rendez sur les plages, il est toujours déconseillé de s’installer à proximité d’arbres ou de végétations présentant un risque de chute.

Tags (Étiquettes)
Rubrique
Autres articles recommandés
Risques naturels
-   
Paris
Ouragan Maria : l'état de catastrophe naturelle signé samedi
Une nouvelle réunion du comité interministériel pour la reconstruction de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy s'est tenu ce mercre...
Réactions

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également