En direct

Eurpoe 1

En Dominique "c'est une désolation totale", raconte un pilote d'avion

Pilote d'avion privé, Simon Hayot connait bien la Dominique. Mercredi (20 septembre 2017), il a pu se poser à l'aéroport de Cane Field pas loin de la capitale Roseau. Ce qu'il a vu ne laisse aucun doute : Maria a détruit la Dominique.
Par Karl Lorand et Florin Hossu
Par Karl Lorand et Florin Hossu
Image
La Dominique est ravagée. ©S.H.
légende image principale
La Dominique est ravagée. ©S.H.

"C'est une désolation totale. Il faut imaginer par exemple que la route entre Portsmooth qui est une ville du nord-ouest et Roseau la capitale est coupée au moins une dizaine de fois par des éboulements", raconte Simon Hayot, un pilote d'avion qui a pu se poser mercredi à la Dominique.

Le pilote basé en Guadeloupe a atterri hier à Cane Field dans le centre de l'île pas loin de la capitale. "Les gens sont livrés à eux même, il va falloir les ravitailler par bateau. Il n'y a plus de moyens de communication. Il n'y a plus d'eau, plus d'électricité. La Dominique est totalement orpheline face à elle même", explique le pilote.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également

-Prêcheur - Martinique
La sirène a retenti une troisième fois ce mardi matin (20 février 2018) au Prêcheur. Cette fois-ci les 130 élèves de l'école élémentaire ont été évacu...
Risques naturels
0 Réactions
-Prêcheur - Martinique
La sirène annonçant les lahars a retenti deux fois cette nuit (mardi 20 février 2018). Des coulées de boue qui n'ont pas provoqué d'évacuation cette f...
Risques naturels
0 Réactions
-Martinique
La Martinique est repassée en vigilance verte, ce jeudi en fin de journée. Les vents ont légèrement diminué.
Risques naturels
0 Réactions
-Bruxelles
La Commission Européenne annonce une aide de 49 millions d'euros pour Saint-Martin et la Guadeloupe.
Risques naturels
0 Réactions