URL CURRENThttp://www.rci.fm/infos/risques-naturels/isaac-il-faut-prier-pour-la-dominique RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Isaac : "Il faut prier pour la Dominique"

La Dominique est en alerte en vue du passage de la tempête tropicale Isaac. Le premier ministre craint un nouveau phénomène cyclonique alors même que l’île ne s'est pas remise de l'ouragan Maria.
Par Olivia LOSBAR
Par Olivia LOSBAR
Image
Roosevelt Skerrit
légende image principale
Roosevelt Skerrit

Les dernières prévisions des services de météo prévoient une trajectoire de la tempête Isaac, centrée sur l’ile de la Dominique. L’ile durement touchée l’an dernier par l’ouragan Maria s’apprête à subir une nouvelle fois, les affres de la nature.

Ce mardi, lors d'une réunion de l'Organisation nationale de planification et d'urgence (NEPO), le Premier ministre Roosevelt Skerrit a annoncé que toutes les écoles de la Dominique seraient fermées mercredi et jeudi.

Aucune décision n’a en revanche été prise pour l’heure, concernant la fermeture des entreprises.

 

La Dominique ne peut se permettre une autre tempête

Le Premier ministre a déclaré que la Dominique ne pouvait se permettre d’essuyer une autre tempête et toutes les conséquences financières, économiques et psychologiques, qui en découlent.

Roosevelt Skerrit a donc exhorté son peuple à la prière.

 

Un navire britannique pré-positionné pour l'aide humanitaire

Les autorités britanniques ont d’ores et déjà pris des mesures pour prévenir toute catastrophe humanitaire. Le Royal Fleet Auxiliary, Mounts Bay, est arrivé ce mardi à la Barbade pour un ravitaillement d'une journée.

La tâche principale du RFA Mounts Bay consiste à apporter un soutien aux territoires d’outre-mer et aux citoyens britanniques par le biais de secours en cas de catastrophe, en collaborant avec les partenaires régionaux. Ils participent également aux opérations de lutte contre le trafic de stupéfiants.

Toutefois, pendant la saison cyclonique, le navire et l’équipage jouent un rôle de plus en plus important pour apporter un soutien face aux crises émergentes dans les Caraïbes. Le gigantesque navire de classe Bay a une capacité de près de 17 000 tonnes et est entièrement équipé de tracteurs, de pelleteuses, de camions, de quads et de véhicules tout-terrain, essentiels pour une intervention rapide en cas de catastrophe.

Le Département pour le développement international (DFID) des Caraïbes a également pré-positionné des fournitures humanitaires supplémentaires telles que des bidons de stockage, des abris et des kits d’hygiène pour fournir une assistance d'urgence permettant de sauver des vies, selon les besoins.

 

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également