Sargasses : fortes concentrations de H2S sur Petit-Bourg et Sainte-Anne

Les autorités communiquent ce dimanche sur les derniers relevés réalisés par l’ARS et Gwad’Air concernant les mesures en sulfure d’hydrogène dégagé par les sargasses sur les côtes guadeloupéennes. De très fortes concentrations de H2S ont récemment été captées sur le littoral de Petit Bourg et de Sainte Anne.
Par Alexandre Giraud
Par Alexandre Giraud
Image
Cartographie des relevés de H2S sur les côtes de Guadeloupe (Crédit : Gwad'Air).
légende image principale
Cartographie des relevés de H2S sur les côtes de Guadeloupe (Crédit : Gwad'Air).

La Préfecture a communiqué ce dimanche 17 juin les résultats du dernier rapport réalisé par l’Agence régionale de santé et par l’institut de surveillance de la qualité de l’air en Guadeloupe (Gwad'Air) en date du 14 juin. Des relevés inquiétants sur les concentrations d’hydrogène sulfuré sur les côtes de Guadeloupe.

Accès déconseillé sur plusieurs sites de Petit-Bourg et Sainte-Anne

La situation semble encore très préoccupante à Petit Bourg, avec des taux supérieurs à 5 ppm au niveau de Pointe à Bacchus et de Viard. L’accès à l’ensemble du littoral de la commune est déconseillé aux personnes sensibles et fragiles comme les femmes enceintes, les enfants de moins de 5 ans et les plus de 65 ans. Deux sites critiques sont également signalés à Sainte-Anne, du côté de Dubellay et sur la zone situé entre les Galbas et la Caravelle, où l’accès est réservé aux professionnels.

cccc

 

Rubrique

À lire également