URL CURRENThttp://www.rci.fm/infos/sante/don-de-perruques-pour-les-malades-du-cancer RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Don de perruques pour les malades du cancer

La prothésiste capillaire, Dinah Effoudou, a fait don de perruques de cheveux naturels et synthétiques à la Ligue contre le Cancer de Guadeloupe, ce mardi 11 décembre 2018. Ces coiffures sont destinées aux femmes malades. Elles ont été confectionnées à partir de dons de cheveux de guadeloupéens. Et pour illustrer cet élan de générosité, un court métrage sera réalisé sur l'origine du projet, intitulé "Bandana rose."
Par David Camatchy
Par David Camatchy
Image
cancer;Guadeloupe;perruques;bandana rose;
légende image principale
Remise des perruques à la Ligue contre le Cancer de Guadeloupe.

La perruque et le foulard sont des accessoires indispensables après une chimiothérapie et la chute de cheveux qui s'ensuit. C'est plus qu'un élément d'esthétisme pour les femmes malades. Il joue un rôle dans l'estime de soi. Les perruques données ce matin à la Ligue contre le Cancer de Guadeloupe sont destinées aux femmes sous traitement contre le cancer. Elles ont été confectionnées suite à un appel lancé aux guadeloupéens de dons de cheveux naturels. La population a répondu favorablement à cet appel. Un élan de générosité qui sera renouvelé. Il faut dire que le prix d'une perruque de cheveux naturels est élevé. On parle de plusieurs centaines d'euros. Un accessoire qui n'est pas à la portée de toutes les bourses. Il reviendra à la Ligue contre le Cancer de définir les personnes qui pourront bénéficier de ces dons de perruques.

A l'origine, une belle histoire

Tout à commencer avec la rencontre entre une prothésiste capillaire et une petite fille atteinte du cancer. Jayane ne veut plus retourner à l'école, car elle a perdu ses cheveux. Dinah Effoudou décide alors de confectionner et de d'offrir gracieusement une perruque à la petite fille. C'est alors que l'idée lui vient de lancer un appel aux dons de cheveux naturels, en 2017. Et c'est un petit garçon qui est le premier à y répondre. Sharukh, âgé de 3 ans, a été touché par l'histoire de Jayane, relayée dans la presse. Le garçon a décidé de couper ses cheveux et de les donner à Dinah pour qu'elle confectionne d'autres perruques pour les enfants malades. 

"Bandana rose" : court métrage de fiction

De ces rencontres, Dinah Effoudou décide d'écrire et de produire un court métrage pour raconter cette belle histoire. "Le bandana rose" est le titre retenu. La prothésiste en sera également la co-réalisatrice, avec le concours de Phillippe Guillard, scénariste et réalisateur. L'objectif est de faire de ce film, un outil de sensibilisation sur la maladie mais aussi éducatif et pédagogique. L'oeuvre se veut 100% guadeloupéenne, que la population doit s'approprier, selon Dinah Effoudou. D'ailleurs, une campagne de financement participatif a été lancé. Les participants à cette campagne, pourront suivre l'évolution du projet via les réseaux sociaux, Facebook notamment. Les producteurs reverseront une partie de la somme récoltée à la Ligue contre le Cancer. Le projet commence à séduire les professionnels. Le scénario a attiré l'attention du Festival International du Film d'Aubagne 2018.

Vous pouvez faire un don via le site internet : www.lebandanarose.com 

 

 

affiche court métrage "Bandana rose"

 

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également