Durcissement de la grève des avitailleurs à l'aéroport

Après le débrayage déclenché vendredi dernier (4 août 2017), les avitailleurs de l'aéroport du Lamentin ont décidé de durcir leur mouvement. L'approvisionnement des avions est suspendu depuis ce mercredi 9 août à midi jusqu'à nouvel ordre.
Par Karl Lorand et Faustine Le Guillard
Par Karl Lorand et Faustine Le Guillard
Image
Photo GPAF
légende image principale
Les grévistes ont cessé toute activité d'avitaillement ce mercredi 9 août 2017.

Pas de perturbations majeures sur le trafic à l’Aéroport Martinique Aimé Césaire… Mais des retards possibles pour les vols au départ et à l’arrivée de Fort de France. Faute d’avitaillement, les compagnies aériennes ont pris des dispositions pour faire le plein des avions en Guadeloupe. Cela a été le cas du vol Air France AF 842 Paris-Fort de France, qui s’est posé à Pointe à Pitre hier soir avant de revenir sur la Martinique.

Les avitailleurs ont durci leur mouvement de grève : vendredi dernier, ils avaient choisi de débrayer chaque jour durant deux heures pour réclamer de meilleures conditions de travail et le maintien des acquis sociaux. Mais ce mercredi 9 août, l'annulation de la rencontre prévue avec la direction du Groupement Pétrolier de l'Aéroport a visiblement mis le feu aux poudres. 

L'administrateur Christelle Maroudi a refusé la présence dans les locaux d'Eric Picot, secrétaire général de la CFDT. Une conditions jugée inacceptable par les salariés mobilisés, qui ont donc décidé de ne plus approvisionner aucun avion. 

Le mouvement est donc maintenu jusqu'à nouvel ordre. Cet arrêt du travail fait suite à un débrayage déclenché vendredi dernier. La plateforme de revendications des avitailleurs porte sur la question des jours de repos, une prime d’activité, le maintien des acquis sociaux et sur l'embauche de deux salariés afin d’assouplir le planning.  

Rubrique
Autres articles recommandés
Social
-   
Le Lamentin - Martinique
Grève des avitailleurs à l'Aéroport Martinique Aimé Césaire
Suspendu il y a trois ans, le mouvement de grève des avitailleurs du groupement pétrolier de l'Aéroport Martinique Aimé Césaire a...
Réactions

À lire également