La CDMT monte au créneau !

Le syndicat CDMT monte au créneau pour dénoncer le climat tendu au sein du Club Med Les boucaniers à Sainte-Anne depuis son arrivée lors des dernières élections.
Par Karl LORAND
Par Karl LORAND
Image
C'est à l'occasion d'un point presse à la maison des syndicats que la CDMT a évoqué les tensions actuelles au Club Med de Sainte-Anne depuis l’arrivée du syndicat aux dernières élections. Les représentants de la CDMT ont surtout insisté sur le licenciement illégal d’une représentante syndicale, écartée de toutes discussions salariales."Aujourdhui on ne respecte pas la procédure concernant la déléguée syndicale que nous avons désignée suite aux élections de mars 2015. On prétend mettre fin à son contrat sans passer par l'autorisation de l'inspection du travail."
a déploré Philippe Pierre-Charles le secretaire général de la CDMT.

Des négociations au point mort chez Roger Albert

Du côté de chez Roger Albert, les négociations sont au point mort. Pour rappel, salariés et direction sont depuis plusieurs semaines en désaccord sur la question de la revalorisation salariale. Des piquets de grève ont été placés devant certains magasins pendant les fêtes de fin d’année 2014, mais également plus récemment en période de fête des mères. Selon le syndicat CDMT, rien n'avance ! Pire, ils constatent que la direction procède à des licenciements de représentants du personnel."Nous ne pouvons pas accepter de telles situations." a martelé Géraldine Amaury - déléguée syndicale CDMT à Nocibé Roger Abert - qui a également annoncé qu'ils étaient "plus que jamais mobilisés".

Audrey Ollon et Jessica Dantin
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également