En direct

Eurpoe 1

La colère des agents hospitaliers de Martinique

Les agents hospitaliers de Martinique sont en colère. Ils affirment ne plus être en mesure d'accueillir les patients de Guadeloupe.
Par Sully.D avec Jean-Marc Pulvar
Par Sully.D avec Jean-Marc Pulvar
Image
La colère des agents hospitaliers de Martinique
légende image principale
La colère des agents hospitaliers de Martinique

Gros coup de colère des agents hospitaliers de Martinique. Ils affirment aujourd'hui, ne plus être en mesure d'accueillir les patients de la Guadeloupe. 

"Par la solidarité, la Martinique prend les patients en charge, mais aujourd'hui on ne pourra pas tenir longtemps. Nous avons déjà reçu 40 patients et on ne sait pas comment la Guadeloupe va pouvoir les récupérer et s'ils vont les récupérer..." Ce sont les mots du secrétaire général du comité hygiène et sécurité du CHU Dimitri Fadeau qui n'a pas mâché ses mots, pour décrire les conditions de travail sur ce dossier. 

L'hôpital Pierre Zobda Quitman avait été choisi pour le suivi des personnes hospitalisées au CHU de Pointe-à-Pitre après l'incendie qui avait ravagé une partie de l'établissement le 28 novembre dernier.

Aujourd'hui ni l'hôpital sinistré en Guadeloupe, ni le CHU de Fort-de-France ne seraient opérationnel pour la prise en charge des patients.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également

-Martinique
Stéphane Crochet secrétaire général national SE UNSA est en visite en Martinique et ce depuis, ce mercredi 13 décembre 2017. Un premier bilan de la re...
Société
0 Réactions
-Bellefontaine
Suite à la matinée de sensibilisation auprès des lycéens au Lycée Professionnel de Bellefontaine, ce sont près d'une trentaine de poches de sang qui o...
Société
0 Réactions
-Martinique
Durant la période comprise entre le 7 décembre 2017 et le 7 janvier 2018, l'utilisation de pétards et artifices de divertissements sera interdite dans...
Société
0 Réactions
-Bellefontaine
Une équipe de l'établissement français du sang s'est rendue au Lycée Professionnel de Bellefontaine pour sensibiliser les lycéens.
Société
0 Réactions