L'éducation nationale se mobilise contre le harcèlement scolaire

Un séminaire consacré au harcèlement à l'école était organisé ce lundi matin (13 novembre 2017) au lycée Bellevue. Les acteurs de l'éducation ont planché sur la problématique du cyber-harcèlement.
Par Jessica Dantin (édition : Karl Lorand)
Par Jessica Dantin (édition : Karl Lorand)
Image
séminaire harcèlement
légende image principale
Le séminaire consacré au harcèlement scolaire s'est tenu ce lundi matin. ©H.R./RCI Martinique

Le rectorat de la Martinique met les bouchées double pour faire reculer les cas de harcèlements au sein des établissements scolaires.

Différentes mesures ont été adoptées pour mieux les déceler mais également pousser les victimes à se confier. Et cela marche puisque de plus en plus de cas sont portés à la connaissance par les services académiques. L'année scolaire 2016 on en répertoriait 37, pour celle en cours le compteur affiche déjà 46. Le harcèlement touche 10 % des élèves de primaire et de collège.

Ce sont principalement des violences verbales qui se caractérisent bien souvent par des injures ou des moqueries, et que l'on peut associer au harcèlement moral qui arrive en deuxième position. Les violences physiques complètent le podium . Le cyberharcèlement, avec les réseaux sociaux, et les messageries instantanées monte en puissance . Au grand dam, des services académiques qui ont décidé de réagir et donc de sensibiliser et de former toute une matinée les référents présents dans les écoles, collèges et lycées.

Pour rappel , est considéré comem harcèlement et puni par la loi , toute forme répétitive de violence verbale, physique , morale et comportementale . L'auteur encourt un an d'emprisonnement et 15 000 € d'amende.

Tags (Étiquettes)
Rubrique

À lire également