En direct

Eurpoe 1

Les vols à main armée baissent partout sauf aux Antilles-Guyane

L'observatoire national de la délinquance et des réponses pénales vient de publier des chiffres sur la baisse des vols à main armée. Une diminution manifeste au plan national qui est loin de se traduire aux Antilles-Guyane. Chez nous, les chiffres explosent.
Par Christophe Langlois
Par Christophe Langlois
Image
Les vols à main armée un fléau en Guadeloupe
légende image principale
Les vols à main armée un fléau en Guadeloupe

Selon les chiffres fournis par l’Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO) ainsi que ceux transmis par le service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSM-SI), le nombre de vols commis au moyen d’une arme à feu, notamment contre le secteur marchand, aurait fortement diminué depuis 2009 au plan national. Selon ces deux sources, cette diminution est à la fois généralisée et progressive, mais les Antilles-Guyane viennent bousculer l'ordre établi. 

Situation inverse chez nous

L’évolution enregistrée par la direction interrégionale de la police judiciaire de Pointe à Pitre est inverse à celle de la métropole. Sur son territoire de compétence, qui comprend les régions Guadeloupe, Martinique et Guyane, le nombre de vols commis au moyen d’une arme à feu est en nette augmentation. Au regard des statistiques transmises, le nombre de vols commis au moyen d’une arme à feu recensés par la direction interrégionale de la police judiciaire de Pointe-à-Pitre est ainsi passé de 958 en 2015 à 1 173 en 2016.

En 2016, c’est en Guadeloupe qu'une grande partie des faits ont été enregistrés :

√ Guadeloupe : 538 faits (contre 379 en 2015), soit +42%

√ Martinique : 200 faits (contre 185 en 2015), soit +8%

√ Guyane : 419 faits (contre 390 en 2015), soit +7%.

 

RAS

 

La plupart des faits commis dans les régions Guadeloupe, Martinique et Guyane sont dirigés contre des particuliers

 Cette proportion est de 78% en 2016 (à comparer à 59% pour l’ensemble du territoire). Elle avoisine les 80% sur l’ensemble de la période 1996/2016. C’est également le cas pour les vols à main armée commis en 2016, année pour laquelle la majorité des vols à main armée ont été perpétrés sur la voie publique au préjudice de particuliers (essentiellement des vols de portables et de bijoux) et de conducteurs de véhicules (visant des voitures particulières et deux-roues). Ils visent également les petits commerces de proximité type supérettes, restaurants, débits de boisson.

Source : http://inhesj.fr/ondrp/publications/reperes/baisse-des-vols-main-armee-est-elle-durable

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
Compte Twitter auteur
@boisergent

À lire également

-Martinique
Jean-Philippe Thoze, le fondateur du jardin de Batala s'est éteint, ce jeudi soir à l'âge de 76 ans. Ses obsèques auront lieu, le lundi 27 novembre 20...
Société
0 Réactions
-Schoelcher - Martinique
Ce jeudi (23 novembre 2017) avait lieu, une journée de sensibilisation au handicap sur le campus de Schoelcher. Des ateliers de mise en situation ont ...
Société
0 Réactions
-Fort-de-France
Une conférence débat sur la fin de vie, se tiendra ce jeudi en début de soirée au Palais de Justice. Elle a pour objectif d'informer le plus grand nom...
Société
0 Réactions
-Schoelcher - Martinique
Hier (mercredi 23 novembre 2017) avait lieu la journée martiniquaise de l'infirmier libéral à l'hôtel la Batelière à Schoelcher. Plusieurs infirmiers ...
Société
0 Réactions