Plage de Malendure : le stationnement va devenir payant

La mairie de Bouillante est la première en Guadeloupe à franchir le cap : le stationnement va devenir payant sur une partie du littoral de la commune, précisément dans la zone de la plage de Malendure, qui accueille plus de 200 000 personnes chaque année selon la mairie. Une quinzaine d’horodateurs sont déjà en place.
Par Cécile Rémusat
Par Cécile Rémusat
Image
Le stationnement le long de la plage de Malendure sera bientôt payant
légende image principale
Le stationnement le long de la plage de Malendure sera bientôt payant

2 zones distinctes à Malendure

La délibération a été adoptée en conseil municipal en décembre 2016. Il en coûtera 1 euro de l'heure à partir du courant du mois de janvier pour se garer le long de la plage de Malendure, entre le lotissement qui se trouve au dessus de la plage et le rocher de Malendure. C’est la "zone rouge". Là, le stationnement sera limité à 4 heures maximum.

Le long d'une zone un peu plus éloignée, la "zone jaune", le prix sera dégressif et le stationnement possible pour un maximum de 9 heures. Cette zone jaune commence après le restaurant la Touna et se prolonge jusqu’au pont avant le centre commercial Lostau et la station service.

Le stationnement dans la zone des bains chauds va lui aussi devenir payant.

200 000 euros de recettes attendues

La municipalité explique que "par les temps qui courent" elle ne peut pas se permettre de payer des dizaines de milliers d’euros de sites touristiques qui ne rapportent presque rien. Exemple : la plage de Malendure coûte, selon le maire de la commune, Thierry Abelli, "150 000 euros par an", et n’en rapporte que "65 000", via les baux commerciaux et l’usage du ponton. La mairie a donc pris exemple sur ce qui se passe déjà ailleurs, dans l’hexagone ou à l’étranger. Avec les horodateurs, les recettes espérées avoisinent les 200 000 euros par an selon Thierry Abelli qui prône un "tourisme solidaire".

Stationnement gratuit pour les Bouillantais

Pour les résidents de Bouillante le stationnement restera gratuit. Ils devront simplement mettre en évidence sur leur véhicule un macaron à retirer auprès de la police municipale, sur présentation de justificatif de domicile.

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Commentaires

Parfait, vous allez juste "tuer" le tourisme local. Comme le gouvernement actuel, continuez de fermer les yeux et faites payer la majorité silencieuse.
Votre démarche est anti sociale, vous en subirez les conséquences tôt ou tard...

Soumis par Anonyme (non vérifié) le jeu 07/12/2017 - 20:06

inadmisible, encore un moyen de se gaver sur les touristes... à quoi ça sert de faire payer une taxe de séjour pour eux...

Soumis par olivier D (non vérifié) le ven 08/12/2017 - 09:21

Bonjour, nous venons plusieurs mois par an en gwada, mais c'est notre dernier jour à malendure. Nous sommes venu profiter des plages, pas des parking, et il est hors de question de payer pour une plage aussi délabrée et sale. Il y a d'autres plages a l'accès gratuit, et aussi d' autre îles dans le monde, gratuite et plus propre sans les égouts qui coulent au milieu.

Soumis par Anonyme (non vérifié) le ven 09/02/2018 - 12:04

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également