En direct

Eurpoe 1

Quand Loïc Liber se livre !

C’est un témoignage poignant qu’a livré Loïc Liber au Journal Le Parisien ce dimanche. Des mots rares pour cet homme qui souffre dans sa chair et dans sa tête. Une lutte quotidienne depuis ce 15 mars 2012 qu’il a raconté sans filtre. 
Par Christophe Langlois
Par Christophe Langlois
Image
Loïc Liber avant son agression
légende image principale
Loïc Liber avant son agression

C’est un témoignage poignant qu’a livré Loïc Liber au Journal Le Parisien ce dimanche. Des mots rares pour cet homme qui souffre dans sa chair et dans sa tête. Une lutte quotidienne depuis ce 15 mars 2012 qu’il a raconté sans filtre. 

Comment allez-vous ?

La première question qui lui est posée est toute simple mais lorsque l’on connait les épreuves traversées elle prend tout son sens. « Comment allez-vous ? »  Pas très bien, répond-il, ce n’est pas évident d’être alité, d’être dépendant des autres. En 5 ans mon état de santé s’est malgré tout amélioré et je suis engagé dans un nouveau combat, je me bats avec moi-même. Loïc Libert raconte ensuite le jour de l’agression, j’ai repris conscience à l’hôpital, l’ai d’abord cru que j’étais dans un cauchemar, puis tout m’est revenu. De Mohammed Merah, il en parle avec des mots crus c’est un lâche, il a entièrement gâché ma vie, c’est un type dégueulasse, je ressens une haine profonde envers lui du dégout (…) Si je me bas tous les jours pour aller mieux, c’est aussi pour montrer qu’il n’a pas gagné."

Un procès important pour lui et les autres

Loïc Liber va assister par visioconférence au procès du frère de Mohammed Merah, Abdelkader. Il va même témoigner « c’est très important, j’ai envie de comprendre quel a été son rôle, je parlerais aussi au nom de tous ceux qui ne sont plus là. » Ce procès va constituer un moment important dans sa reconstruction, mais Loïc Liber a d’autres projets dont celui de retourner sur son île, en Guadeloupe. « C’est chez moi, on m’a fait comprendre qu’un déplacement n’était pas impossible mais ce sera très difficile ». Avant de conclure « j’ai de la patience et du courage, j’espère y arriver. »

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
Compte Twitter auteur
@boisergent

À lire également

-Fort-de-France
Le ministère de la Santé et l'Agence Régional de Santé avaient décidé de placer le CHUM sous administration provisoire au 1er décembre 2017. Cette mis...
Société
0 Réactions
-Le Lamentin - Martinique
La 3ème édition du job dating organisé par la MILCEM, se déroulait à la Galleria, ce vendredi 17 novembre 2017. Plusieurs jeunes à la recherche d'empl...
Société
0 Réactions
-Fort de France, Martinique
La section financière de la police judiciaire a relancé ces derniers jours, des auditions suite à une nouvelle lettre anonyme reçue.
Société
0 Réactions
-Martinique
Deux mois après le passage de l'ouragan Irma, le délégué interministériel à la reconstruction de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy est de passage en...
Société
0 Réactions