Redressement judiciaire AMEP : les réactions

Hier mardi (22 novembre 2017) le tribunal mixte de commerce plaçait l'AMEP en redressement judiciaire avec une période d'observation de 6 mois. Nous avons été à la rencontre des élèves et salariés.
Par Sullyvan Daphné
Par Sullyvan Daphné
Image
Redressement judiciaire AMEP : les réactions
légende image principale
AMEP. ©PSV/RCI

L'AMEP en redressement judiciaire. C'est la décision qu'a prise le tribunal mixte de commerce de Fort-de-France avec une période d'observation de 6 mois. Pour certains, cette décision n'est pas une surprise.

Cependant, nous avons rencontré des salariés de l'ex Copès à Moutte qui sont résignés, comme pour Xavier pour qui la situation est préoccupante.

Un agent, nous révèle que le site de Moutte a un réel potentiel, mais a le sentiment qu'il y a surtout une volonté de ne pas améliorer les choses et de se focaliser sur le site de Redoute où se trouve l'AMEP.

Du côté des élèves, ils restent focaliser sur leur examen en fin d'année scolaire. Sur les élèves que nous avons interrogés, seul un était informé du redressement judiciaire. 

Pour Salomé qui fait partie de la direction étudiante, les choses restent floues sur l'avenir de la structure.

L'étudiante faisait partie de ceux qui étaient en grève, il y a quelques semaines pour que l'avis des étudiants au lycée soit pris en compte dans la gestion de l'établissement, mais surtout que les moyens matériels soient mis en place pour l'amélioration de la situation.

Salomé avait fait un constat plutôt inquiétant, suite à la dernière réunion extraordinaire avec le Conseil d'Administration.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également