Un aberrant bwadjak négrier au cœur du vidé

Un bwadjak négrier a circulé dimanche gras dans les rues de Fort-de-France. La décoration du véhicule comme les explications de ses passagers ont suscité des réactions de colère et de stupéfaction sur les réseaux sociaux.
Par Karl Lorand
Par Karl Lorand
Image
bwadjak négrier carnaval martinique 2018
légende image principale
Le bwadjak négrier lors du bwadjak show samedi soir (10 février 2018).

Un bwadjak négrier qui circule dans les rues de Fort-de-France un dimanche gras. C'est ce qu'on pu voir des milliers de carnavaliers hier. Au delà de la décoration du véhicule déjà dérangeante, ce sont les explications d'un des passagers du véhicule en direct sur Martinique 1ère lors de la diffusion du vidé qui ont déclenché de vives réactions. "C'est bien un bwadjak négrier effectivement qui est en déplacement. Nous allons faire le plein (sic)...nous allons chercher des esclaves. Nous allons chercher de la main d'oeuvre au port. Ce thème a été choisi pour de simples raisons. On prend avec humour tout ce qui s'est passé à cette époque là et pour ne pas oublier la libération qui a eu lieu il y a 150 ans. C'est aussi s'amuser, porter un message et de rire ce qui s'est passé", a précisé un homme présent sur le bwadjak, casque colonial sur la tête.

Ce minichar de carnaval a reçu l'autorisation de la ville de Fort-de-France pour circuler dans les rues de la ville durant les jours gras. Le véhicule a même participé au bwadjak show de samedi soir devant les responsables de la mission carnaval et le jury du carnaval. Yvon Lamorandière, le responsable de la mission carnaval répondra aux questions de Jessica Dantin à ce sujet dans le journal de 13 heures de ce lundi (12 février 2018.

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Commentaires

L'esprit "Case départ" a une fois de plus frappé !

SI nous n'avons pas de respect pour nous mêmes, qui en aura pour nous?

Soumis par Eric (non vérifié) le lun 12/02/2018 - 14:27

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également