En direct

Eurpoe 1

Un agenda en créole pour Lekol o peyi

L'agenda Lekol o peyi est sorti. Rédigé en créole et centré sur la culture des nos îles, cet agenda devrait trouver sa place dans la cartable des écoliers de Martinique, Guadeloupe et Guyane.
Par Karl Lorand et Aude Sioul-Tidas
Par Karl Lorand et Aude Sioul-Tidas
Image
agenda école o péyi
légende image principale
L'agenda Lekol o péyi est édité à 5000 exemplaires. ©LOP

Edité à 5000 exemplaire pour sa quatrième année d'existence, l'agenda Lekol o peyi devrait trouver sans peine sa place dans les cartables des écoliers.

Centré sur la canne à sucre pour cette année scolaire 2017-2018, cet agenda dont les jours sont rédigés en créole est un véritable outil d'apprentissage à part entière de la culture caribéenne. On y trouve une carte de la Caraïbe, des informations sur l'arc antillais mais aussi des pages thématiques telles que "les Antilles en chiffre", Fwi peyi", "Rimed razié", le tout illustré. Des biographies d'auteurs comme le Martiniquais Patrick Chamoiseau ou le Marie-Galantais, Guy Tirolien sont disponibles.

"Pratique et pédagogique"

"Nous avons crée cet agenda dans l'idée d'offrir aux jeunes antillo-guyanais un support pratique doublé d'un contenu pédagogique. Le contenu est décliné en sous-thème chaque mois. Cette année c'est la canne à sucre. C'est un patrimoine culturel, agricole, historique. Comment est-elle arrivé chez nous ? Comment est-elle à l'origine des société de plantation ? Comment a-t-elle structuré nos sociétés ? Voici les sous-thèmes abordés", explique Gladys Martial, la secrétaire de l'association Gwadloup environnement patrimoine qui édite cet agenda.

L'agenda est d'ores et déjà disponible en librairie.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également

-Martinique
Dans le dossier de la filière viande en Martinique, une enquête portant sur des faits d'abus de confiance, escroqueries en bande organisée, faux et us...
Société
0 Réactions
-Martinique
Les martiniquais se sont déplacés en masse dans les boutiques de Martinique, notamment au centre commercial de la Galleria à l'occasion de la Black Fr...
Société
0 Réactions
-Martinique
Le ministre de l'agriculture Stéphane Travert est attendu en Martinique, ce vendredi soir. Le comité régional de pêches maritime et des élevages marin...
Société
0 Réactions
-Martinique
Jean-Philippe Thoze, le fondateur du jardin de Batala s'est éteint, ce jeudi soir à l'âge de 76 ans. Ses obsèques auront lieu, le lundi 27 novembre 20...
Société
0 Réactions