Changer d'île

Fin de vie : comment faire respecter les voeux d'un être cher ?

Par Alexandra Silbert et Cédric Catan / RCI.FM / 20/05/2019 - 14:52

Le protocole d'arrêt des soins de Vincent Lambert a débuté aujourd'hui et ce contre l'avis de ses parents. Sa femme défend quant à elle la volonté de son conjoint. Comment être certain dans un tel cas que la volonté du patient sois respectée ? Éléments de réponse.

Vincent Lambert est dans un état végétatif depuis près de 10 ans et sa famille s’affronte sur la question de l’arrêt ou non de son maintien en vie artificielle. D’un côté, sa mère qui souhaite que l’on poursuive et de l’autre son épouse qui veut, conformément à la demande de son mari, l’arrêt de ce qu’elle considère comme un acharnement thérapeutique.

La Cour européenne des droits de l'Homme a de nouveau rejeté la requête des parents de Vincent Lambert alors que le processus d'arrêt des soins a débuté aujourd’hui.

Le docteur Marie-Emma Dubo-Léotin, chef du service de soin palliatif du CHU de Fort-De-France précise que pour éviter ce type de situation, il faut que chacun écrive ou notifie ses directives anticipées.

Cédric Catan l’a jointe par téléphone.

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.