POLEMIQUE CHEZ LES MISS TATOUEES

Jade Voltigeur, miss Martinique, ne se présentera pas au concours de miss France, a cause de son tatouage alors que miss Provence, tatouée elle aussi pourra se présenter. Les internautes se disent outrés par cette différence de traitement.Alors y a t'il deux poids, deux mesures au sein du comité Miss France et quelle est la réglementation en vigueur sur les tatouages?
Par Olivia Lebrun et Pascal Michaux
Par Olivia Lebrun et Pascal Michaux
Image
Miss Martinique Jade Voltigeur avec Aurélie Joachim la 1ère dauphine
légende image principale
Jade Voltigeur lors de son élection à Miss Martinique

Selon le règlement Miss France au sujet des tatouages, les conditions d'admissibilité stipulent que les tatouages ne doivent aucun cas être "voyants". Au cas par cas et selon son emplacement et sa signification, le tatouage peut être validé ou pas. 

Pour le cas de Miss Provence, le comité a décidé de valider l'inscription qu'elle porte à l'intérieur du poignet, jugeant que le tatouage est discret et qu'il a une symbolique. Un hommage à son père, vivant en Nouvelle Calédonie. Alors que pour Miss Martinique, si son tatouage a également une signification vis à vis de sa famille, le comité a jugé qu'il était trop imposant. Préférant envoyer la 1ére duaphine à l'élection de Miss France au mois de décembre à Châteauroux.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux commentateurs estiment que les règles du comité Miss France sont dépassées. Car aujourd'hui, de plus en plus de jeunes filles portent des tatouages. 

Rubrique

À lire également