L'usine du Galion pourrait être fermée durant trois ans

La dernière usine sucrière de Martinique est en grand danger. À quelques mois du début de la récolte de la canne à sucre, les planteurs sont angoissés.
Par Karl Lorand et Jean-Marc Pulvar
Par Karl Lorand et Jean-Marc Pulvar
Image
usine galion
légende image principale
L'usine du Galion est en grand danger.

Les planteurs de canne à sucre craignent pour l'avenir de leur filière. La chaudière de l'usine du Galion doit être changée depuis plusieurs années. L'investissement conséquent pour le remplacement du coeur de l'usine est étudié mais n'est pas réalisable dans l'immédiat. Elle présente désormais des risques pour l'environnement et pour les salariés de l'usine.

La direction de Société d'Economie Mixte qui gère le Galion envisage un raccord au réseau EDF mais la facture risque d'être salée. L'option de branchement à la nouvelle usine d'Albioma, distante de quelques mètres, est une autre piste mais la CTM qui fait partie du conseil d'administration refuse cette option.

Si aucune de ces deux solutions de secours n'est retenue, il faudra au moins trois ans pour construire une nouvelle chaudière.

Yves-Marie Séraline, représentant des planteurs, fait part de ses inquiétudes :

Tags (Étiquettes)
Rubrique

À lire également