En direct

Eurpoe 1

Quelles sont les espèces invasives en Guadeloupe ?

Après la révélation de la présence de deux "singes verts" aux Abymes, espèce devenue invasive dans d’autres îles de la Caraïbe, il faut savoir que d’autres animaux qui semblent faire partie du paysage, sont pourtant, eux aussi, « des envahisseurs ».
Par Cécile Rémusat
Par Cécile Rémusat
Image
Singe vert aux Abymes
légende image principale
Singe vert aux Abymes

La Petite mangouste indienne, l’iguane commun, qui n’est pas endémique des Petites Antilles, les achatines, aussi appelées « escargots géants africains » ou encore le racoon... Voilà des espèces qui n’ont en théorie rien à faire en Guadeloupe ! D’autres animaux sont encore rares mais potentiellement invasifs, comme les écureuils et peut-être demain les singes verts, qui se reproduisent déjà à la Désirade.

Un vide juridique bientôt comblé ?

Pour lutter contre ces espèces et leur impact sur le milieu, il y avait peu de solution jusqu’à maintenant à cause d’un vide juridique, mais les choses avancent selon David Rozet, chef du service mixte de la police de l’environnement de la Guadeloupe. Afin de répondre au règlement européen sur les espèces exotiques invasives, chaque territoire ultramarin doit dresser "deux listes d'espèces". En Guadeloupe, la première liste, traitant des "espèces interdites à la réintroduction dans le milieu naturel", a été établie avec des scientifiques. La présence de ces espèces en milieu naturel constituera une infraction. "Cela changera quelque chose puisque nous pourrons développer des actions judiciaires" , et cela permettra de "recapturer ces espèces" explique M. Rozet.

La seconde liste est toujours en cours d'élaboration et s'annonce plus délicate car elle "implique des restrictions beaucoup plus dures notamment en terme de détention et de commerce". Avec des conséquences possibles pour certaines animaleries par exemple puisque les animaux exotiques non domestiques qui seront sur cette liste ne pourront plus être vendus chez nous.

 

La jacinthe d'eau : plante envahissante

En attendant les espèces envahissantes ne sont pas qu’animales. Sur le plan d’eau de Gaschet, celle qui pose problème ces derniers temps, c’est la jacinthe d’eau. Un bien joli nom mais une vraie plaie dans ce milieu naturel. Elle recouvre complètement les plans d’eau, empêche le passage des rayons du soleil, modifie la composition en oxygène et modifie par conséquent tout le milieu. Comment est elle arrivée là ? Quelqu’un aurait vidé son aquarium, tout simplement...

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également

-Martinique
Plusieurs demandeurs d'emplois ont effectué une formation d'employés agricoles polyvalents pour la filière banane. Suite à ça, ils ont obtenu un emplo...
Société
0 Réactions
-Sainte-Luce-Martinique
(VIDÉO) Le centre d'accueil de jour autonome "Man Yaya" a été officiellement inauguré, ce jeudi matin à Sainte-Luce.
Société
0 Réactions
-Martinique
Ce sont bien 32 000 euros qui ont été détournés à l'ancienne Maison de l'Entreprise (MEM). Deux plaintes ont été déposées par Marinette Torpille.
Société
0 Réactions
-Guadeloupe
L'avocat martiniquais Dominique Monotuka monte au créneau pour dénoncer les conditions de détention de son client Dimitri Chartamy. Du côté des syndic...
Société
0 Réactions